Un procédé simple, économique, satisfaisant, et écologique.

Auteur Photo: Gammvert

Pour les jardiniers passionnés c’est un incontournable, mais les semis sont aussi un moyen sympathique de produire ses propres fleurs, légumes, et pourquoi pas arbres et arbustes à moindre frais. La patience est indispensable, mais quel plaisir de produire ses propres végétaux. Vous les verrez évolués, vous en connaîtrez l’histoire, et vous serez encore plus heureux d’en récolter, fruits, feuilles, fleurs…. Ou les graines, pour le plaisir de recommencer gratuitement. Tour d’horizon d’une pratique agricole qui se démocratise.

Semis sous châssis

1 – De multiples intérêts en un !

Semer vos cultures diverses présente une multitude d’avantages, hors la satisfaction d’entreprendre vos plantations au jardin de A à Z, vous serez gagnant sur bien des tableaux, pour commencer, si vous récupérez les graines de vos plants déjà cultivés le procédé sera quasi gratuit, et il peut même l’être totalement si vous produisez votre compost, et recyclez ingénieusement vos contenants plastiques, ou autres objet, en godets. L’achat de semences est déjà relativement économique en soi, mais si l’on peut se dispenser d’aller payer ce que mère nature nous offre c’est encore mieux. Récupérer ses graines est peu contraignant, et s’avère plus que rentable au vu du nombre phénoménal de graines que les plantes peuvent produire. De plus de telles activités sont ludiques, et appréciables à réaliser en famille à l’occasion du week-end par exemple.

Autre bénéfice évident, celui de l’originalité. Ne soyez pas timide, et faites connaissance de milliers de plantes uniques en leur genre, rares, exotiques, médicinales, légumes oubliés ou autres curiosités botaniques peu connues, il y en a pour tous les goûts dans la nature. Vous ne pourrez jamais trouver en pépinière ou jardinerie, toutes ces plantes intéressantes. Certains semenciers spécialisés et indépendants, présents sur le web, proposent des végétaux absolument incroyables dont vous ne soupçonnez pas même l’existence(https://kokopelli-semences.fr, www.alsagarden.com , et www.ethnoplants.com entre autres) .

Notez aussi que les plantes issues de semis seront bien plus résilientes face aux maladies, et nuisibles, en effet les jeunes plantules sont fragiles et vulnérable, peu (dans la nature du moins) passent le cap de la plantule, mais celles qui subsistent sont généralement très vigoureuses par le jeu de la sélection naturelle. Ne chouchoutez donc pas trop vos semis, et préférez les effectuer en nombre important.

Enfin, moins d’aller et venues vers les jardineries pour enrichir au passage de gros semenciers qui vendent bien souvent des semences hybrides F1, enduites de fongicides chimiques, qui dégénèrent et dont les semences produites ne peuvent pas être réutilisées. La nature vous félicitera d’éviter ça, et vous en sera reconnaissante.

Auteur Photo: BOTANIX

2 – Patience et régularité dans la gestion

Il s’agit des 2 clés essentielles de la réussite de vos semis. La nature prend souvent son temps, et elle en dispose de beaucoup. Les graines fraîchement produites ne germent pas immédiatement en tombant au sol, elles passent d’abord par ce que l’on appelle une période de dormance durant laquelle rien ne se passe. De multiples facteurs, différents selon les types de végétaux viennent ensuite lever cette dormance(souvent de la pluie et de la douceur après une période de froid, le printemps en somme). Dans ces conditions particulières qui encore une fois diffèrent selon les espèces, les graines démarrent le processus de la germination, c’est à dire que la première racine sort de la graine et se connecte au sol. Cette étape est également plus ou moins rapide suivant les types de végétaux semés(24h à plusieurs jours). Cet embryon une fois nourri par le sol, lève, et produit ses premières feuilles embryonnaires(dicotylédone), les premières « vraies »feuilles apparaissent peu après et le processus de croissance s’accélère par la suite. Il se passe donc un certains temps entre le moment où vous semez, et celui où vous obtenez un jeune plant en godet tel que vous le trouvez en jardinerie. Ce laps de temps est évidement plus long encore pour obtenir un arbuste, ou un arbre digne de ce nom. C’est l’une des raisons pour laquelle nous acceptons d’aller  « dépenser du blé pour acheter une plantule d’oseille », mais avec un peu de patience, et de l’anticipation vous ferez de grosses économies de jardin. Ne désespérez donc pas, lancez-vous !

La plus part des semis germent, et lèvent facilement, d’autres seront plus délicats et nécessiteront certainement un ou deux échecs et un peu plus d’expérience pratique, mais dès lors que vous saisirez le truc, beaucoup deviendront une formalité. En revanche il faut être consciencieux dans l’organisation de vos semis, et régulier dans leur entretien. Si vous cumulez ces deux aspects, la production de vos plantes, vous le verrez ne sera absolument pas chronophage. À noter que le temps d’entretien sera à peu de chose près équivalant pour 10, 50, 100, ou 500 plants. Seul maître-mot,  « ORGANISATION » ! Il faut en revanche un peu de place.

3 – Quand, et quoi semer ?

Il n’est pas toujours évident, surtout pour les « non-initiés » de savoir ce que l’on peut semer sans trop de contraintes, et à quelle période le faire. Globalement, retenez qu’il y a deux périodes qui correspondent à celles où la plus part des graines lèvent naturellement leur dormance, à savoir le printemps et l’automne. En règle générale les semis ne se font pas à l’été, trop chaud, et plus propice au bouturages. L’hiver quant à lui ne permet le développement que de certaines plantes bien particulières, donc globalement moins nombreuses. Je vous donne ici un petit récapitulatif pour y voir plus clair.

LES VIVACES :

Vivace Semis Repiquage Floraison
Agastache mars/mai Mai juillet/septembre
Ancolie avril/mai octobre mai/juin
Anaphalis avril/mai mai/Juin août/octobre
Aubriète mai/juin octobre avril/juin
Campanule mai/juillet octobre mai/juin
Corbeille d’or mai/juin octobre avril/mai
Coréopsis mai/juin septembre juin/octobre
Delphinium avril/mai octobre juin/octobre
Érigéron avril/mai juin juin/septembre
Gaillarde avril/mai juin juillet/octobre
Gypsophile avril/mai octobre juin/septembre
Lin bleu mai/juin octobre juin/septembre
Lupin avril/mai octobre mai/juin
Œillet avril/mai mai/juin juin/août
Pavot d’orient avril/juillet juin/août juin/septembre
Potentille mars/juillet juin/août juillet/septembre
Primevère juillet/août octobre février/avril
Rose trémière avril/mai octobre juillet/septembre
Verbascum(Molène) avril/mai mai/juin juillet/septembre
Violette mai/juin octobre mars/avril

LES ANNUELLES :

– semis de février à avril

Ageratum, centaurée, cosmos, fortunia, gerbera, impatiens, ipomée, muflier, pétunia….

Alysse, anagallis, œillet d’Inde, Reine-marguerite, zinnia…

La floraison des plantes annuelles s’étale entre mai et octobre.

LES BISANNUELLES :

Une plante bisannuelle, comme son nom l’indique, a un cycle de vie qui s’étale sur deux ans : la première année elle passe par sa phase de croissance, elle forme des feuilles, ramifie et développe son système racinaire ; la seconde année, elle produit ses fleurs, ses graines, et meurt. On sème les bisannuelles entre mai et août pour une floraison l’année suivante, entre février et octobre.
Bisannuelle Semis Repiquage Floraison
Campanule mai/juillet octobre mai
Giroflée juin/juillet octobre ou mars mars/juin
Myosotis juin/août octobre ou mars mars/mai
Œillet du poète mai/juin octobre ou mars juin/août
Pensée juin/août octobre ou mars février/octobre

LE POTAGER :

Semis du potager, ici des jeunes tomates

Au potager nous sèmerons fin d’hiver/ début de printemps jusqu’en juin les légumes d’été pour des récoltes jusqu’à l’automne, nous sèmerons alors de septembre à novembre les légumes que nous consommerons durant l’hiver. Il existe des périodes de semis (sous abri ou directement en place), de repiquage et de plantation pour toutes les plantes potagères mais il faut garder à l’esprit que selon les régions, et leurs climats respectifs, les années plus ou moins clémentes ou précoces, il conviendra d’adapter vos semis, et surtout pour les régions fraîches méfiez vous des semis en place avant les fameux saints de glace au moi de mai. Par ailleurs, vous pouvez jouer des particularités des différentes variétés, qui ne démarrent pas au même moment, et qui vous permettront des récoltes précoces ou plus tardives. Tenez également compte de l’influence lunaire pour optimiser vos résultats. Voici un calendrier très complet pour vous simplifier la vie.

Janvier

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Aubergine

Février

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Aubergine
Carotte
Céleri
Chicorée
Chou-fleur
Concombre & cornichon
Laitue
Persil
Piment
Poivron
Radis rose
Tomate
Fève
Pois
Ail
Asperge
Echalote

Mars

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Aubergine
Basilic
Carotte
Céleri
Chicorée
Chou-fleur
Chou pommé
Concombre & cornichon
Laitue
Melon
Piment
Poireau d’été
Poireau d’automne et d’hiver
Poivron
Radis rose
Tomate
Fève
Maïs sucré
Navet de printemps
Oignon de couleur
Panais
Persil
Persil tubéreux
Pissenlit
Roquette
Pois
Ail
Artichaut
Asperge
Concombre & cornichon
Echalote
Laitue
Pomme de terre
Tomate

Avril

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Basilic
Chicorée
Courgette
Épinard
Fenouil
Melon
Piment
Poivron
Tomate
Betterave
Cardon
Carotte
Céleri
Chou de Bruxelles
Chou-fleur
Chou pommé
Cresson de jardin
Laitue
Maïs sucré
Navet de printemps
Oignon de couleur
Panais
Persil
Persil tubéreux
Pissenlit
Poireau d’automne et d’hiver
Poirée
Pois
Potiron
Radis rose
Roquette
Salsifis
Scorsonère
Tétragone
Artichaut
Aubergine
Chicorée
Chou-fleur
Chou pommé
Concombre & cornichon
Laitue
Oca du Pérou
Piment
Poireau
Poivron
Pomme de terre
Tomate
Topinambour

Mai

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Carotte
Épinard
Betterave
Cardon
Carotte
Céleri
Chicorée
Chou de Bruxelles
Chou-fleur
Coriandre
Courgette
Cresson de jardin
Endive
Fenouil
Haricot
Laitue
Maïs sucré
Navet de printemps
Panais
Pastèque
Persil
Persil tubéreux
Pissenlit
Poireau d’automne et d’hiver
Poirée
Potiron
Radis rose
Roquette
Salsifis
Scorsonère
Tétragone
Aubergine
Basilic
Chicorée
Chou de Bruxelles
Chou-fleur
Chou pommé
Laitue
Piment
Poire de terre
Poireau d’été
Poireau d’automne et d’hiver
Poivron
Tomate

Juin

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage

Betterave
Carotte
Chicorée
Concombre & cornichon
Coriandre
Cresson de jardin
Endive
Haricot
Laitue
Navet de printemps
Panais
Pastèque
Persil
Poirée
Radis rose
Salsifis
Scorsonère
Tétragone
Basilic
Céleri
Chou de Bruxelles
Chou-fleur
Courgette
Fenouil
Piment
Poivron
Poireau d’automne et d’hiver

Juillet

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage

Betterave
Cresson de jardin
Haricot
Laitue
Mâche
Navet d’automne
Persil
Radis rose
Céleri
Poireau d’automne et d’hiver

Août

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage

Chou pomme
Cresson
Mâche
Navet d’automne
Oignon blanc
Persil
Roquette
Céleri

Septembre

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage

Épinard
Mâche
Navet d’automne
Oignon blanc
Roquette
Chou pomme

Octobre

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage
Endive
Poireau
Cerfeuil tubéreux
Pois
Radis noir
Ail
Oignon blanc

Novembre

Semis sous abri Semis en place Plantation / Repiquage

Cerfeuil tubéreux Ail

PAS DE SEMIS DURANT le mois de DÉCEMBRE.

Pour conclure cet article, je vous recommande chaudement de vous adresser à l’association KOKOPELLI pour vos achats de graines potagères, médicinales, mais également les semences d’engrais verts. Ils fournissent à prix raisonnables des semences de très bonne qualité, rares(souvent des variétés anciennes) et surtout reproductibles. Alors n’hésitez plus, investissez chez eux pour vos graines, puis laissez la magie de la nature se faire.

Ben MASON

Publié par aj83250

Jardinier autonome, coach, et formateur en éco-jardinage, et en permaculture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :