La plante du mois (octobre 2019)

Fleur de la barbadine
Photo : Autonomie Jardin

LA BARBADINE : Un fruit délicieux, une fleur complexe et somptueuse

Avec ses grandes feuilles vertes sombres qui lui confèrent déjà un air exotique, cette liane de la famille des passiflores, produit de grosses fleurs aux couleurs chaudes et surréalistes. Des fruits comestibles suivent cette magnifique floraison. Sous climat doux, sa culture en pleine terre donne de très bons résultats, en prenant quelques précautions, sa culture est aussi envisageable dans des régions plus fraîches. Autonomie jardin vous livre les secrets pour réussir la culture de cette sublime passiflore.

1 – Description botanique

La barbadine, également appelée grenadille géante, est une très grande passiflore originaire d’Amérique du Sud, d’Amérique Centrale et Afrique centrale, elle fut introduite aux Antilles vers la fin du 19ème siècle. Ses dimensions gigantesques, qu’il s’agisse de l’étalement de la liane, du feuillage, des fleurs et des fruits, la caractérisent. Dans son habitat naturel, cette puissante liane peut grimper jusqu’à 45m. C’est une liane tropicale, qui prospère d’ordinaire en milieu chaud et humide. Cependant, cette plante supporte de légère gelées si celles-ci sont brèves. Il faut prévoir de la place en conséquence de son fort développement. Il est aussi possible de limiter sa croissance en la cultivant en pot, elle s’accrochera toute seule à son support(Tonnelles, pergolas, clôtures) par le biais de vrilles.

Illustration botanique
Commons.wikimedia.org
Illustration botanique avec fruit
Image : Flickr.com

Ses feuilles persistantes, sont épaisses, de grande taille, en forme de cœur, longues de 7 à13 cm et larges de 5 à 15 cm, et de couleur verte foncée. Les tiges de cette liane ne sont pas cylindriques, elles ont la particularité d’être carrées(quadrangulaires),d’où son nom Latin de passiflora quadrangularis.

Les fleurs sont proportionnelles à la taille de la liane. Elles mesurent jusqu’à 12cm de diamètre environ. L’intérieur des sépales est blanc, l’intérieur des pétales est rouge, et la couronne de filaments est bleu-violacé et blanche. Cette fleur, en plus d’être absolument sublime, à le bon goût d’être également très parfumée. Elle attirera à coup sûr de nombreux pollinisateurs. Cette floraison extravagante débute en juin, et se prolonge jusqu’en décembre dans sa région d’origine. Chez nous, il est rare qu’elle se prolonge jusqu’à octobre, mais à la faveur d’un automne doux, la plante peut continuer sa floraison.

Son fruit, la barbadine, est certainement le plus gros fruit de la passion. Il peut mesurer jusqu’à 30cm de long, et peut peser plus d’ un kilogramme. À maturité, il est de couleur jaune,
C’est un fruit consommé aussi bien frais à maturité qu’en légume pour des fruits encore verts. C’est un fruit délicieux, mais encore peu répandu sur le marché Européen.

2 – Culture, et entretien

La passiflore quadrangularis est une plante des pays tropicaux, d’atmosphère humide, de soleil et de chaleur, qui doit être installée idéalement à l’abri des vents froids et desséchants. La plante peut néanmoins s’adapter à une situation venteuse, à condition d’être arrosée plus fréquemment l’été.

Plantez-la en pleine terre (climat doux), ou dans un pot pas trop grand pour ne pas favoriser le développement des racines au détriment de la floraison. Installez-la dans un sol ordinaire, profond, bien travaillé et bien drainé.

Ici la passiflore courre sur de simples fils de fer
Photo : Autonomie Jardin

Placez-la sur un support pour soutenir le poids de végétation. Dirigez bien ses branches sur le support car la végétation est vraiment exubérante. Idéal pour créer de l’ombre !

Une taille avant l’hivernage est envisageable pour garder une taille raisonnable. Il ne faut pas hésiter à rabattre les rameaux principaux pour faciliter la croissance. Supprimez les branches mortes ou ma placées et aérez la plante en taillant les branches en surplus, vous pouvez bouturer, ou marcotter ces branches.

En hiver, hors régions littorales douces, on placera la plante dans un endroit lumineux, hors-gel, mais non chauffé. Si la plante est en pleine terre, et que l’hiver est froid, paillez bien le pied pour protéger la souche, et envelopper le pied avec du voile d’hivernage.

Si les gelées sont brèves(quelques heures), la plante peut tenir jusqu’à -7°C(température à laquelle elle à tenue chez moi), en condition de pleine terre.

Arrosez régulièrement en été, beaucoup moins en hiver. Au printemps, et à l’automne, apportez lui de l’engrais organique pour plantes à fleurs. La présence d’un bon paillage diversifié dans sa composition, et un compostage directement au pied vous affranchiront de ces apports d’engrais.

La barbadine peut se tenter en intérieur, mais uniquement en véranda, ou dans une pièce extrêmement lumineuse.

Attention aux cochenilles et aleurodes, mais aussi au virus de la mosaïque du concombre. Cette espèce botanique s’avère globalement plus résistante aux maladies des passiflores.

3 – La Multiplication

Le semis à chaud, dans un terreau drainant est simple. Semez vos graines de barbadine en godets, et placez vos semis dans une atmosphère chaude, et humide.

N’imbibez pas le substrat, mais veillez à ce qu’il reste humide jusqu’à la levée du semis. La plantule apparaît au bout de 8 à 15 jours. Le semis s’effectuera durant l’hiver pour un repiquage au printemps.

Vous rempoterez la plante, ou l’installerez en pleine terre, lorsqu’elle atteint environ 30 cm, et que les racines commencent à être visible sous le godet.

Le bouturage est une méthode plus simple encore, et qui ne présente pas de difficulté particulière car cette plante sarmenteuse s’enracine très bien.

Le marcottage est aussi une bonne option, facile à réaliser, et présentera sûrement le meilleur taux de réussite.

4 – Autres espèces intéressantes

De couleur mauve/violine à coeur blanc, la passiflore officinale(passiflora incarnata), est une plante médicinale dont le fruit est également comestible.

Plus féminin, mais tellement originale avec son colorie rose vif, la passiflore mollissima donne un fruit comestible proche de la barbadine.

Dans les tons rouges sombres, passiflora racemosa, est surprenante par la taille de ses nombreuses fleurs rouge intense, aux pétales étroits qui peuvent atteindre 12 cm de diamètre. Les filaments de la couronne sont généralement blancs ou rouges teinté de blanc. Elles sont regroupées en racèmes pouvant compter 30 fleurs. La floraison se fait en plusieurs vagues successives, du printemps à l’automne. La chair de son fruit est également comestible. Cette variété est difficile à trouver en graine, une alternative est la variété « coccinea« .

Enfin, la grenadelle (Passiflora ligularis), aussi appelée « grenadille sucrée » ou « grenadille douce », donne un fruit plus doux que la barbadine, et une floraison blanche aux filaments violets. Hypnotique !

Son développement est aussi important que celui de sa cousine quadrangularis.

Ben MASON

Publié par aj83250

Jardinier autonome, coach, et formateur en éco-jardinage, et en permaculture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :