Il y a quelques temps, un abonné du blog, Poupi Fuego, a été sollicité via mail par l ‘entreprise Bosch, qui l’invitait à découvrir son dernier gadget horticole dernière génération :

Du coup, Poupi Fuego , a souhaité obtenir quelques éclaircissements ;

« Hello Benjamin, 

avoir la main verte à son domicile, rien de plus facile selon Bosch: que penses tu de cela.(Voir photo). Je n’ai pas regardé l’offre et son prix car cela implique d’accepter les cookies. Bien a toi, » Poupi Fuego

Autonomie Jardin a donc bouffé quelques cookies, et étudié le produit en question. L’offre, les capacités, les prix, le rendement maximum, longévité du dispositif, temps de rentabilisation, tout y est passé.

Je te remercie pour ta requête, qui m’a permis d’étudier plus objectivement, ce type d’objet, commercialisé en jardinerie depuis quelques années par d’autres marques. Je suis content d’y avoir mis mon nez.

Voici mes conclusions quant au « smartgrow ».

1 – L’objet

Le smartgrow est un dispositif de culture hors-sol, conçu pour l’intérieur. C’est un dispositif léger d’hydroponie, l’arrosage est assuré par une pompe, puisant dans le bac à réserve d’eau sur lequel repose le dispositif de culture .

Les plantules, démarrent leur croissance dans une capsule en plastique(sans bisphénol A, peut-être, mais avec plastic quand même), qui contient de la laine de roche ensemencée, et sont éclairées par des ampoules LED, situées sous le couvercle du dispositif. Ce couvercle doit être rehaussé au fil du développement végétal, avec les modules de rehausse vendus par le fabriquant.

Le couvercle est amovible à l’aide de rehausses
Photo: Ce-electro.de

Le smartgrow s’alimente sur une prise secteur. D’une puissance de 12 volt, l’appareil est relié à la prise par un cordon d’alimentation de 180 cm.

Les dimension sont réduites, 35 cm de diamètre sur 22 cm de hauteur sans module de rehausse pour le modèle à 6 capsules(259,99Euros). Le modèle à 3 capsules(149,90.-) mesure quant à lui 19 cm de diamètre pour une hauteur quasi similaire . On atteint 30 cm avec le 1er module de rehausse, 37 cm lorsqu’on ajoute le second. Ces 2 modules sont inclus dans l’achat initial de l’objet. Pour plus de hauteur, comptez 19,99Euros par module, 39,99Euros pour un module lumineux . On peut empiler jusqu’à 3 modules pour le petit modèle smartgrow à 3 capsules, et jusqu’à 5 modules sur le modèle à 6 capsules. Il existe en accessoire un plateau permettant de placer jusqu’à 12 capsules, sur le grand modèle.

Les capsules de graines sont vendues séparément pour 9,90Euros le pack de 3 dans lequel est inclus ce qu’ils appellent pudiquement « solution nutritive », des engrais minéraux de synthèse ultra-solubles en fait.

Les capsules sont vendues par pack de 3 au prix de 9,90, à ce prix là je n’ose pas dire que la « solution nutritive » chimique est offerte
Photo : Bosch-home.at

Enfin, son poids (à vide), est de 2,5 Kg. L’objet, « connecté », fonctionne avec une application d’aide à la culture.

Longévité garantie 2 ans par la fabriquant concepteur Finlandais Plantui Oy, qui vend Par ailleurs le smartgrow 1 Euro moins cher que Bosh. Plantui Oy a conceptualisé, et fabrique également l’engin, les capsules, les accessoires, et la solution nutritive secrète.

2 – Avantages et capacités vantées par Bosch VS (observations d’Autonomie Jardin)

Le géant allemand de l’électroménager n’a pas lésiné sur les moyens promotionnels de son smartgrow ultra-connecté. Spots publicitaires, vidéos explicatives youtube, et e-mail publicitaires par millions. Voici les spécificités, capacités, et avantages mis en avant par Bosch. (Texte publicitaire Original de Bosch+Observations en italique)

Branchez et cultivez : solution tout-en-un facile d’utilisation.

  • Culture en hydroponie active avec dispositif d’arrosage et d’éclairage électrique intelligent.
  • Application SmartGrow : visualisez la croissance de vos herbes, inspirez vous de recettes et (surtout )commandez de nouvelles capsules(en plastic).
  • Pousse optimale(Loin s’en faut !)  de la graine à la récolte : grâce à une technologie brevetée en culture hors-sol.
  • Cultivable à la demande : pour profiter de produits frais(Pardon ! Frais de sous les ampoules?)quand vous le souhaitez(une folle envie de basilic pourrait nous prendre à tout moment de la journée). Même pendant une absence prolongée, les plantes sont soignées(Par qui ? Au mieux les plantes vivoteront en votre absence, car elles reçoivent eau+engrais et lumière. MAIS ;Une coupure électrique ? adieu Berthe ! La pompe s’obstrue ? même punition ! Insectes, ou maladie ? patatras! Il ne faut vraiment pas que votre absence s’éternise. 2 semaine grand max. En croisant les doigts)
  • Savourez vos récoltes naturelles(????) : sans OGM ni pesticide(inutile sur les graines qui sont en revanche enduites d’antifongique), avec jusque 400% de vitamines en plus(Par rapport à quoi ? En réalité les plants cultivés en hydroponie sont d’une part moins savoureux que des légumes évoluant en terreau, ou mieux, en pleine terre, et d’autre part, contiennent bien moins de vitamines que des plants de pleine terre, qui disposent d’éléments nutritifs organiques naturels, et de la lumière du soleil.)
  • Graines naturelles sans OGM(encore heureux) ni pesticides : garanties sans traitement ni modification génétique. Graines de haute qualité professionnelle répondant aux standards d’Europe, d’Asie et des États-Unis(soit des variétés inscrites aux catalogues officiels européens, asiatiques, et nord-américains des espèces et variétés. Les catalogues européens (grandes cultures, potagères, fruitières) reprennent les catalogues nationaux, et répertorient ainsi toutes les variétés autorisées au commerce sur le territoire de l’Union européenne. Ces variétés sont pour la majorité propriété des sociétés Bayer-Monsanto, et Syngenta).

Le potager selon BOSCH

Le dispositif est compact, difficile pour les plantes de se développer les unes sur les autres, le dispositif se révèle vite trop petit pour être pleinement efficace
Photo :plantui-smart-garden-device-at-ifa-berlin-2018 wuestenigel.com
  • Insérez les capsules et récoltez.

Jardiner n’a jamais été aussi facile. Les graines sont livrées dans des capsules conçues en laine de roche : fini la terre et le terreau !(Bah oui, c’est pas propre la terre, on pourrait en mettre partout) Insérez simplement les capsules directement dans SmartGrow et démarrez-le. SmartGrow se charge seul de l’arrosage(Comme un grand, c’est bien ! N’oubliez tout de même pas de mettre l’eau et les anabolisants dans le réservoir !). Une fois que vous avez récolté vos pousses(Nous y voilà, on est bien d’accord, il s’agit d’une production de jeunes pousses, pas des laitues, herbes, ou fleurs, savoureuses, vitaminées, et à pleine maturité) , nettoyez simplement le bol dans votre lave-vaisselle et faites germer de nouvelles graines(ça fera juste 10 Euros !, allez 9,90, soyons bons seigneurs).

Levée des plantules dans leur capsule pas très écolo
Photo : Puppenzircus.com
  • Activez le mode vacances : le SmartGrow est autonome pendant 2 semaines.

Vous n’avez pas à vous soucier de vos plantes lorsque vous partez en vacances(Bah voyons!). SmartGrow prend soin de vos herbes et de vos salades pendant environ deux semaines. Il suffit d’activer le mode vacances. Cela ralentit la croissance de vos plantes en ajustant l’intensité de la lumière et la quantité d’eau(C’est marrant, vous partez bronzer, mais vous baissez l’intensité lumineuse vitale aux végétaux. Pendant que vous et votre smartgrow êtes en mode vacances, vous imposez à vos plantes une ambiance « bureau », sombre et renfermée. Ah elles en auront bien profité des vacances !)

  • Des herbes fraîches toute l’année.

SmartGrow est conçu pour être utilisé en intérieur et garantit des conditions optimales pour la culture(hydroculture, nuance!), tout au long de l’année(et la saisonnalité ???). Savourez des salades et des herbes fraîches(de l’incubateur) pleines de saveurs(les saveurs du terroir de laine de roche) et de vitamines, même en hiver. Les problèmes de saisons, de temps et d’espace ne sont plus là(ouf ! sauvé, on échappe aux règles cruelles de mère nature!).

  • Plus de 40 herbes et fleurs comestibles.

De nombreuses astuces existent pour combiner mode de vie sain(aseptisé ?)et inspiration culinaire(extra-terrestre) : basilic(de laboratoire) classique pour un pesto (presque)italien savoureux(le préféré de Paolo !), menthe(aux anabolisants) pour un thé rafraîchissant(mais alors vraiment pas bio du tout), pak-choy exotique(du comptoir de la cuisine) pour des plats(presques) asiatiques, viola comestible et coloré pour décorer vos salades(insipides, et nanifiées par leurs conditions de cultures).

Le kit expérimental (on reste dans l’univers fascinant de la chimie)vous permet également de planter d’autres semences telles que des tomates(J’ai beaucoup d’imagination, mais je ne vois pas comment on fait des pieds de tomates de 30 cm de haut qui puissent être productifs, en dehors des variétés « cerises », contraintes par une taille barbare).

  • Application : suivez la croissance de vos plantes et retrouvez des conseils.

Cultivez vos plantes de manière intelligente( déléguez cette intelligence à l’appli!). Téléchargez simplement l’application pour en savoir plus sur le potager d’intérieur(Potager?Ils sont gonflés chez Bosch!) et toutes les variétés de graines. L’application vous aide à surveiller les différentes étapes de la croissance et vous rappelle ce qu’il faut faire (heureusement qu’il y a un chef aux commandes!). Le guide des plantes propose des conseils inspirants et des informations utiles sur vos plantes(J’en ai de plus inspirants, moins onéreux, et plus naturels).

Pendant les vacances, je peux envoyer des textos à mes plantes ultra-connectées, il ne faudrait surtout pas qu’elle s’inquiètent
Photo : Bosch-SmartGrow-Kuechen-design-magazin.de
  • SmartGrow garantit une croissance optimale de la graine à la récolte.

Les herbes ont besoin de conditions idéales pour se développer(enfin une réalité objective). SmartGrow reproduit un environnement parfaitement naturel(Oui ! Rien de plus naturel : un dispositif en plastoc, énergivore, dans le quel on met de l’eau de ville chlorée, mélangée à des engrais minéraux de synthèse, pour hydrater et nourrir nos savoureuses herbes du terroir de laine de roche, qui s’épanouissent naturellement sous le lampadaire LED ultra-design. Le top du naturel !). Comme la pluie et les variations de lumière satisfont les besoins des herbes, SmartGrow s’adapte en changeant le spectre de lumière en fonction des phases de pousse( aucun rapport, une réduction du temps d’exposition à la lumière de quelques heures suffit à induire une floraison, ou une mise à fruit par exemple, sans avoir à réduire l’intensité lumineuse). Grâce au système d’irrigation automatique, les racines absorbent toujours la bonne quantité d’eau et d’oxygène(1 point pour Bosch, j’admets sans problème, qu’un système hydroponique bien entretenu, et surveillé permet un rythme d’arrosage optimal, et l’absence de vrai substrat empêche tout excès d’eau au niveau des racines.).

Sur cette photo on observe surtout des plantes qui s’étiolent, signe que la luminosité est insuffisante, du moins sans réhausse lumineuse. Rien à voir avec une pousse saine, et naturelle.
Photo : Twitter.com
  • Des herbes saines et naturelles, sans pesticide.

Cultivez vos propres herbes avec SmartGrow. Contrairement aux herbes vendues en supermarché, ce système garantit une pousse naturelle(encore une fois, une culture indoor hydroponique ne permet pas une pousse naturelle, c’est faux!), sans pesticide(Les graines conventionnelles ont toujours un revêtement antifongique, qui très souvent n’est pas naturel. Et si vos plants choppent la chtouille, ou des pucerons, vous faîtes quoi ? Vous coupez, et rachetez des capsules à 10 balles !) et sans OGM. Les capsules de graines sont soigneusement sélectionnées et fabriquées à partir de laine de roche naturelle(La laine de roche est bien issue de matières naturelles, mais les fibres sont maintenues par un liant, ce qui en fait un produit composite, qui ne se composte pas. Actuellement, aucune technologie ne permet le recyclage de ces isolants à un coût acceptable.): combinées au système breveté, elles garantissent des conditions de culture optimales et(Ils y tiennent) apportent 4x de vitamines en plus *.(???En plus la formule n’est pas claire)

*Le test Eurofins le confirme: plus de vitamines C, E , et de bêta-carotène que le basilic du supermarché. Essai indépendant commandé par Plantui Oy à Eurofins Scientific Finland Ltd. (Rapport: AR-15-FL-011743-01 et AR-15-FL-011742-01) – (Je n’ai pas pu trouver ce rapport, qu’appellent-ils «basilic de supermarché»? Il serait intéressant de savoir précisement ce qui a été comparé, et étudié, et dans quelles conditions. Dommage! Je note toutefois que la teneur en beta-carotène est due au fait que le smartgrow produit de jeunes pousses, naturellement plus riches en cette vitamine.)

Après un mois de culture, summum du progrès agricole, vous avez produit de quoi faire une salade. C’est bien !
Photos : Puppenzirkus.com

3 – Conclusions et alternatives

On est selon moi clairement dans le gadget horticole qui ne sera jamais ni rentable, ni rentabilisé ;

En effet, avec sa longévité de 2 ans, et ses faibles capacités de production, vous obtiendrez environ une récolte par mois en moyenne, soit 24 récoltes. À raison d’environ 50 grammes d’herbes fraîches lors d’une culture réussie, avec le petit modèle, vous aurez produit en 2 ans la quantité impressionnante de…1Kilo et 200 grammes environ. Soyons lucide, quelque soit l’herbe que vous cultivez, à part celles qui font rire, qui payerait 1,2 kilo de menthe, roquette, ou basilic, 150Euros(dispositif),+240Euros(24 pack de capsules), +20Euros(1 module de rehausse lambda)=410 Euros auxquels viennent s’ajouter, l’eau, et l’électricité(même si ça ne doublera pas la facture, c’est en plus), enfin n’oublions pas les dépenses en salades, et aromatiques du supermarché, qui finalement ne diminueront que très peu. Quoi qu’il en soit, du basilic à plus de 400 Euros le Kilo, c’est fou.

Bien que les prix des aromatiques fraîches pratiqués par la grande distribution soient clairement excessifs, parfois jusqu’à 400 Euros le kilo de ciboulette, on peut, en faisant attention, et en achetant ce type d’herbes auprès d’un producteur local, atténuer grandement la facture , même en production biologique.

Au vu de ces tarifs à tomber par terre, il est bien légitime de vouloir faire pousser ses aromatiques à domicile. Bosch, et d’autres surfent sur cette vague, et sur l’addiction du public aux nouvelles technologies(qui vont tout résoudre c’est sûr!).

En conclusion, sans un bout de jardin, terrasse, ou balcon, sachez que les aromatiques peuvent se développer pendant pas mal de temps derrière une fenêtre bien exposée. Le Basilic par exemple, se contentera d’une forte luminosité sans soleil direct.

Une culture « traditionnelle en pot, ou en jardinière, à proximité d’une fenêtre donnera sans aucun doute de meilleurs résultats.
Photo : Deavita.fr

De jolis pots, et un peu de terreau, vous obtiendrez des récoltes plus amples, et plus savoureuses qu’avec smartgrow, et vous garderez le contrôle par rapport aux fertilisants que vous utilisez.

Sur un bout de balcon, ou en jardin, thyms, ciboulettes, et romarins seront envisageables
Photo : Lalouandco.fr

Enfin, si vraiment vous n’avez ni espace, ni lumière naturelle, et que vous voulez vraiment tenter l’option intérieur, il existe des panneaux LED, tout aussi efficaces, à moins de 40 Euros. Il vous suffit alors d’aménager un placard de votre cuisine, espace dans lequel vous cultiverez plus de plantes sans vous soucier des rehausses. Vos récoltes seront bien plus importantes qu’avec le dispositif de poche allemand. Pour 9,90 Euros, vous pouvez acheter des centaines de graines, Bosch vous donne 3 capsules. Réfléchissez ! L’économie réalisée sur ce tableau compensera largement l’achat d’un bon terreau, plus adapté à une pousse naturelle comme ils disent.

L’option panneau à led coute bien moins chère, et sera bien plus productive, avec plus d’espace cultivable, et des contenants plus importants, contenant du vrai terreau. Le design n’y est pas, certes, mais on peut facilement dissimuer la culture dans un placard de cuisine
Photo : Jardinage-yanewreview.com

Pour finir sur une note positive, je retiens l’aspect toutefois ludique de l’objet, qui malgré tout fonctionne, et peut amener notamment les enfants à s’intéresser aux plantes, et au jardinage, mais malheureusement pas le meilleur.

Dispositif viable pour la réalisation de bouture, mais là encore, des solutions moins coûteuses existent(mini-serres pour l’extérieur, panneau Led en intérieur).

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. Effectivement, tout cela ne me semble pas très naturel. Pour ma part; je continuerai à faire pousser mes aromatiques
    sur ma fenêtre. En plus, elles sentent très bons et se développent très bien.

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour Benjamin,
    Le concept fait très science-fiction à propos du smartgrow, je préfère de loin le bon bac à terre avec la véritable lumière du soleil! Aller sur mars et récolter une vraie salade pendant le voyage, ce n’est pas pour demain! Bonnes fêtes de fin d’année ツ

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci de ta visite Stephane
      Le concept est effectivement assez surréaliste. L’objet en lui même me dérange moins que la façon dont Bosh le présente, comme quelque chose de naturel.
      Bonnes fêtes à toi également

      Benjamin

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Répondre à elienad Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :