Amour des félins et passion du jardin sont parfois compliqués à conjuguer, possédant 3 chats, et d’innombrables plantes, je parle en connaissance de cause. Mâchouillage des feuilles, ou petit en-cas de boutures, lieu d’aisance dans les plate-bandes, renversement des pots, escalade de la plante d’intérieur, et bien sûr le classique grattage de la terre, j’ai eu tous les cas de figures. J’ai donc appris à trouver des solutions pour que les chats puissent profiter du jardin sans y instaurer le grand désordre. Voici donc quelques pistes pour que la cohabitation se passe bien.

Photo : Pinterest.ca

1 – Quelques astuces pour protéger votre jardin

  • La plus drastique consiste à parsemer les endroits stratégiques de coques de châtaignes. Leurs aiguilles pas trop agressives ne blesseront pas le chat, mais ça lui sera très désagréable d’y déambuler.
  • Seconde option, tendre à environ 15cm de hauteur un grillage ou filet de protection pour compliquer les intrusions indélicates. Un grillage placé sur le sol est également une solution lorsqu’il s’agit d’empêcher Minou de gratter le sol.
  • Des cagettes en bois au dessus des plantations sensibles tiendront chats et volatiles à distance.
  • Pour protéger les troncs des jeunes arbres des griffes acérées du chat, on enroulera simplement une cordelette autour des troncs.
  • Enfin, l’emploi de répulsifs tels que vinaigre blanc vaporisé autour des plantes, ou pelure d’agrumes, dont l’efficacité dans la durée sera toutefois clairement diminuée par une météo pluvieuse.
  • Le poivre se révèle être un excellent répulsif, mais il faudra également penser à en remettre suite à une pluie.
  • Le coléus canina est d’ordinaire un répulsif à canidé, les chats y sont aussi pour la plus part sensibles, car les effluves de cette plante évoquent parfaitement celles du putois, ou de la mouffette. On évitera donc de placer cette plante aux endroits où l’odeur pourrait nous incommoder également.
  • Le plectranthus, et la rue des jardins sont 2 plantes qui ont également un effet répulsif sur chiens et chats.
  • La verveine citronnelle déplaît également à la plus part des chats, bien que certains n’y soient pas sensibles. Faîtes le test en faisant renifler quelques feuilles froissées à votre chat, et observez sa réaction.
  • L’utilisation de paillage minéral tel que de la pouzzolane, une pierre volcanique abrasive, est désagréable au coussinets du chat, et l’empêche de pouvoir gratter la terre, ce qui est le principal intérêt du chat dans une plate-bande.
  • De gros cailloux placés aux endroits stratégiques empêcheront également le chat de venir faire ses besoins, car il ne peut pas gratter le sol pour couvrir sa trace.
  • Fuyez les répulsifs chimiques du commerce, néfastes pour votre chat, la faune, et l’environnement dans son ensemble

Enfin, n’oublions tout de même pas les services écologiques rendus par nos amis les chats. Ceux-ci éviteront en effet la pullulation de rongeurs, reptiles, oiseaux, et certains insectes tels que les sauterelles et les criquets.

Les crottes du chat, peuvent être utilisées comme fertilisant, et mises au compost. Les urines contenant beaucoup d’ammoniac sont en revanche néfastes pour les racines des végétaux; Protégez donc surtout le pied de vos plantes.

La présence du chat au jardin, limitera entre autres celle des rongeurs, oiseaux, et reptiles
Photo : Pxhere.com

2 – Quelques astuces pour protéger votre félin 

Plantes du jardin toxiques pour les chats:

Les lys, les azalées, les jonquilles, les tomates, les digitales, les ifs, les hortensias, le redoutable laurier rose, nombreux sont les végétaux qui peuvent potentiellement présenter un danger pour minou. Cependant, ne soyez pas trop inquiet à ce sujet, en effet les chats s’empoisonnent rarement car il sentent immédiatement en la mâchouillant que la plante est mauvaise. Les plantes ne sont pas traîtres, celles qui sont toxiques ont un goût très désagréable qui incite à régurgiter, voire à vomir. Une fois la plante reconnue par le chat, il ne s’en approchera plus.

Je me méfie plus des plantes urticantes, ou épineuses, auxquelles le chat peut accidentellement se frotter, et malheureusement se blesser. Prudence extrême particulièrement avec la berce du Caucase qui inflige de graves brûlures à qui la touche. On se méfiera aussi des cactus, agaves, et palmiers aux aiguilles très agressives, attention à leurs yeux surtout !

Méfiance aussi avec ce que l’on appelle ici dans le sud-est le spigaou(épillet), une graminée dont les akènes peuvent se loger dans l’oreille de l’animal, et ne peuvent ensuite que s’y enfoncer. Vétérinaire assuré !
Votre vétérinaire peut vous fournir une liste plus complète des plantes qui pourraient nuire à votre chat.

Bien que carnivore, le chat ne crache pas sur un peu de verdure
Photo : Pxhere.com

Même si les chats sont des animaux carnivores, ne soyez pas surpris de surprendre le votre à mâcher des plantes potagères ou autres. Les chats aiment consommer l’herbe dehors ou mordiller les feuilles des plantes d’intérieur. Cela ne signifie pas qu’ils ont faim, ils ont simplement de temps à autres besoin d’un peu de verdure pour se purger, et nettoyer leur organisme. Dans la nature, les chats mâchouillent surtout d’inoffensives graminées. Ainsi, le principe de la barquette d’herbe à chat, dans laquelle on fait germer du blé, ou de l’orge, est une bonne solution pour que votre chat laisse vos plantes en paix! Gardez tout de même un œil sur ce que mâche votre chat lors de ses ballades au jardin.

Les chats qui n’ont pas accès à l’extérieur se reporteront naturellement sur vos plantes d’intérieur, veillez donc à ne pas cultiver d’espèces toxiques comme les lys, ou les philodendrons ; En cas de doute, mieux vaut se renseigner auprès d’une pharmacie, ou d’un vétérinaire. Je sais d’expérience que les vendeurs en jardinerie ne sont pas formés sur ce sujet, et disent souvent n’importe quoi pour conclure la vente. Prudence donc !

La présence d’une fontaine, attirera naturellement les chats qui se méfient instinctivement de l’eau stagnante
Photo : Autonomie Jardin

Les plantes les plus courantes à éviter sont :

  • Le dieffenbachia (Canne des muets)
  • les lys (toutes les parties de la plante sont très toxiques.)
  • le philodendron
  • les pervenches
  • les solanacées(tomates, aubergines, poivrons, piments, tabac, pommier d’amour etc)
  • les daturas
  • le muguet
  • le gui
  • le laurier rose
  • le poinsettia

Les dangers de la faune du jardin

Au jardin sont aussi présent un certains nombres d’animaux qui peuvent se révéler dangereux, bien que le chat soit plus prédateur que proie, des incidents peuvent survenir :

  • Le voisin anti-chat et ses pièges, et boulettes au poison. Malheureusement ce genre d’individus existe, et les recours sont minces si ils choppent le chat sur leur terrain. PRUDENCE !
  • Guêpes et frelons
  • Vipères
  • Grand lézard vert (sud de la France)
  • Renards
  • Martes, et fouines
  • certains oiseaux comme les oies, cygnes, coqs, goélands ne se laisseront pas faire si votre chat va les importuner.
  • Chiens et autres chats
  • Et bien sûr les nombreux insectes parasites tels que puces, tiques, et acariens, ces derniers sont responsables de la galle de l’oreille.

La prudence est donc de mise, et on essaiera donc d’être vigilant si l’on surprend sa majesté le chat en train de jouer avec un animal.

Rassurez-vous tout de même, les chats sont des animaux prudents, et connaissent bien les dangers potentiels lorsqu’ils sont habitués à l’environnement extérieur. Le chat de « salon » sera évidemment plus maladroit, et donc plus vulnérable aux dangers de l’extérieur.

Fiesta, chasseuse née, et pas toujours sympa avec les plantes
Photo : Autonomie Jardin

3 – Aménagez lui son « cat-space »

Si vous disposez d’un peu de place, il peut être une bonne option de créer un espace clos, ou ouvert, ou votre chat se sente bien. Le chat, animal globalement paresseux aura tendance à prendre ses habitudes dans cet espace de proximité, qui lui sera familier.

On choisira dans l’idéal un emplacement ensoleillé, où les chats aiment se prélasser, si un arbre est présent à cet endroit ce sera un plus, car il pourra y grimper, et se faire les griffes sur le tronc. Aménagez lui alors une petite échelle pour qu’il puisse en redescendre aisément.

Différents éléments peuvent venir agrémenter cet espace à félins :

  • Un petit abri pour ses longues siestes.
  • Ses plantes préférées (nepeta, orge, aromatiques diverses sauf verveine citronnelle, et graminées diverses.
  • En l’absence d’arbre on aménagera un support d’escalade en s’inspirant du classique arbre à chat, et on disposera des bûches, ou troncs d’arbre sur lesquels le chat se fera les griffes.
  • Un coin ombragé avec une écuelle d’eau fraîche toujours à disposition.
  • Une zone de terre, ou de sable, ou votre chat pourra gratter, et dont il fera son lieu d’aisance, à condition bien sûr que vous passiez nettoyer de temps à autres.
Les chats ont besoin de grimper, la présence d’un arbre dans son espace de jardin lui plaira à coup sûr
Photo : Pxhere.com
L’aménagement d’un cat-space sécurisé sera rassurant pour vous, et agréable pour lui
Photo : Pinterest.fr

Cet espace est bien entendu à aménager en fonction de la place disponible, de la configuration de l’endroit, et en fonction des goûts, et habitudes propres à votre chat. Je pense qu’un espace dédié au chat, d’une dizaine de m² sera déjà très appréciée par votre matou. Si l’on a plus de surface, sa majesté n’en sera que plus satisfaite.

Une barquette d’orge, ou de blé assouvira les besoins de verdure du félin
Photo : Deco.fr
La cataire (Nepeta) est un véritable euphorisant pour beaucoup de chats, on l’appelle aussi souvent l’herbe aux chats, à ne pas confondre avec l’herbe à chat(orge/blé)
Montage photo: Autonomie Jardin

Et vous, comment conciliez vous félins et jardin? N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, expériences, et suggestions dans les commentaires.

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

10 commentaires

  1. Tu es amoureux des chats comme moi.❤😍 J’ai eu trois chats un moment de ma vie, et j’habitais en pavillon de plein pied. Donc ils pouvaient sortir dehors, mais j’avais pas de jardin. Maintenant j’ai plus qu’une sacrée chipie qui me fait de sacrées bêtises dans mon appartement 😀
    Ils sont très beaux tes chats. Merci pour tes précieux et judicieux conseils.
    Bisous Benjamin 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Angelilie, effectivement les chats sont mes potes, je les adore malgré les bêtises dont eux seuls ont le secret. J’ai souvent l’impression de vivre chez eux.
      Je crois que c’est ça en fait, mes chats me tolèrent chez eux.
      Merci pour ta lecture Angelilie
      Bises

      Aimé par 2 personnes

  2. Sa Majesté FIESTA la chasseuse semble, effectivement , la maitresse des lieux..Comment organise-t-elle sa Cour?
    J’ai l’impression qu’il y a autour d’elle un îlot de bonheur avec ses frères et sœurs. Elienad

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre mot Elienad, effectivement c’est Fiesta qui décide à la maison, première arrivée au foyer, elle défend son statut de chef, bien qu’elle vieillisse un peu.
      Une souveraine heureuse en somme, pour eux c’est Byzance.
      Bonne Journée
      Benjamin

      J'aime

  3. S’il y a des plantes toxiques dans le jardin, il n’y a pas de quoi s’affoler : les chats ont un instinct très sûr pour les éviter. En revanche, les miens ont des goûts très personnels : un bain quotidien dans le thym serpolet pour l’une, un bain de sable pour l’autre mais totale indifférence pour les nepetas pourtant réputés « menthe des chats »… Quant aux dégâts, ils sont maîtres en leur royaume !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre lecture, et votre mot, effectivement ils ont tous leurs petites habitudes et préférences. Je sais que l’effet des nepetas n’est pas observé sur tous les chats, chez moi, un seul sur les 3 y est sensible, mais alors pas qu’un peu, c’est vraiment son kiff.
      Excellente journée
      Benjamin

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Benjamin,

    Merci beaucoup pour et article très complet, ton blog est très chouette et je dis pas chat car tu suis le mien ^^
    Quel travail que toutes ces publications, franchement bravo !

    Cela me donne envie de faire un liste des blogs que j’apprécie, allez chiche je commence ce soir !

    Fabienne & Ocho (je parlerai de lui très bientôt 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Fabienne pour votre lecture, et votre suivi,
      Content que le contenu vous plaise, j’ai moi aussi beaucoup d’intérêt pour votre travail autour du minimalisme, et de la consommation responsable qui sont des sujets très proches, et complémentaires à ceux que je développe ici. Bravo donc à vous aussi.
      Au plaisir de vous lire prochainement Fabienne.
      Benjamin

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :