LE MIMOSA

Une avalanche de jaune

Mimosa dealbata
Photo: Autonomie Jardin

Un classique parmi les mimosas, le mimosa(Acacia dealbata) « Gaulois » est utilisé par les horticulteurs qui cultivent le mimosa pour sa fleur coupée. C’est un arbuste à grand développement, jusqu’à 8 mètres. En culture ornementale, une taille sévère est conseillée après floraison pour maintenir un port harmonieux et éviter la casse des branches par le vent. Ses fleurs, délicieusement parfumées sont particulièrement abondantes, avec de gros glomérules d’aspect soyeux et d’un jaune vif. 

1 – Description botanique

Cet arbre ou arbrisseau peut atteindre 25 m de haut à l’état sauvage, mais les espèces cultivées ne dépassent pas les 8 m. Le mimosa dealbata possède un tronc lisse de couleur gris-bleu à gris-brun, dont la base se fissure avec l’âge. Ses rameaux sans épines, duveteux, portent des feuilles composées dont la longueur est généralement de 8 à 17 cm, et la largeur variant de 1 à 11 cm. Le mimosa a une forte croissance. Son jeune bois demeure ainsi très cassant et coupant. Sur les massifs de la Côte méditerranéenne, les rares épisodes neigeux, et le vent cassent ses branches. Ces feuilles persistantes sont divisées en 10 à 25 paires de folioles elles-mêmes divisées (feuilles bipennées de couleur glauque à vert-gris) en très petites (0.7–6 mm mm de long, 0.4–1 mm de large) et nombreuses folioles.

Détails d’une pousse
Photo: Autonomie Jardin

Les fleurs forment de petits pompons jaunes d’aspect soyeux de 5 mm de diamètre, disposés en panicules, chaque glomérule comporte de 13 à 42 fleurs. Une fleur comprend un calice gamosépale constitué de 5 sépales très petits, duveteux. La corolle est constituée de 5 petits pétales de couleur jaune. Ces pièces florales sont rapidement dépassées par de nombreuses étamines qui, s’épanouissant au bout de leur long filet, et forment les pompons d’un jaune vif et lumineux .

Les fleurs forment de petits pompons jaunes d’aspect soyeux
Photo : Autonomie Jardin

2 – Culture et entretien

L’acacia dealbata se plante soit au printemps, soit à l’automne à un endroit bien ensoleillé et idéalement abrité des vents dominants. Toutefois, acacia dealbata tolèrera les emplacements légèrement ventés.

Les mimosas aiment donc les endroits plutôt ensoleillés et préfèreront les sols bien drainés.

La variété dealbata convient bien aux régions méditerranéennes ou littorales de l’océan atlantique, ou elle s’est naturalisée, et se montre parfois invasive.

La multiplication du mimosa se fait essentiellement par bouturage en été. Le semis est possible en fin d’été, on repiquera les jeunes plants en pleine terre au printemps suivant.

Si vous choisissez le mimosa dealbata en pot, pour balcon ou terrasse, son parfum viendra embaumer le lieu dès l’apparition des premières fleurs. Choisissez un bac profond, et un terreau de compostage mélangé à du sable de rivière, afin d’avoir un drainage correct.

Dans les régions aux hivers froids, préférez une plantation du mimosa en pot afin de pouvoir le protéger l’hiver, dans une pièce bien lumineuse, mais non chauffée.

Jeunes pousses de mimosa dealbata
Photo : Autonomie Jardin

Le dealbata résistera au gel si l’épisode est modéré (jusqu’à -8°) mais surtout lorsqu’il ne dure pas trop longtemps. Il accepte – 12 °C si le sol est bien sec. Dans le cas de fortes gelées, il peut voir sa partie aérienne détruite, mais il repartira de la base. Cette espèce est calcifuge (elle craint le calcaire), ce qui oblige à la greffer sur Acacia retinoides, tolérant les sols acides.

La taille des mimosas s’effectue après la floraison, si vous taillez votre arbre en hiver, vous l’empêcherez de fleurir.

  • Coupez de moitié les tiges ayant porté les fleurs. L’arbre fera durant le printemps de nouvelles pousses, qui fleuriront à leur tour l’hiver suivant.
  • Dès leur apparition, supprimez les rejets qui poussent directement au sol, car ils affaiblissent l’ensemble de l’arbre. Sur les sujets greffés, prenez soin de supprimer toutes les pousses qui démarrent sous le point de greffe.

Si, à la fin de l’hiver, vous apercevez des branches abîmées et nécrosées par le gel, n’hésitez pas à les couper car elles risquerait d’exposer l’arbre à des maladies fongiques, et des insectes notamment xylophages.

Les besoins en eau du mimosa sont modérés en pleine terre. On l’arrosera plus fréquemment durant la première année . Il faut arroser en cas de sécheresse prolongée mais les réserves contenues dans la terre suffiront aux besoins du mimosa. La mise en place d’un paillage limitera en outre l’évaporation de l’eau contenue dans le sol.

Les mimosas se disséminent parfois de façon invasive dans les forêts du sud
Photos : Autonomie Jardin

3 – Utilisation

Le Mimosa dealbata, planté en pleine terre, en climat doux, peut être placé en sujet isolé, en haie ou en alignement, en brise vue végétal, car il a un bon pouvoir occultant. On peut l’associer à d’autres arbustes d’aspect exotique, comme l’Abutilon Suntense, le Caesalpinia gilliesii, le Jacaranda mimosifolia (Flamboyant bleu), le Sesbania punicea, les escallonias, les callistemons, l’arbre à soie, ou le Coleonema album.

Le mimosa est utilisé pour la confection de bouquets très parfumés, mais relativement éphémères. La fleur est également utilisée en parfumerie.

Photo : Autonomie Jardin

4 – Autres variétés

On compte plus de 1200 espèces de mimosas dans le monde. La plupart sont originaire d’Australie, certains d’Asie. Le mimosa a été introduit sur la Côte d’Azur à partir de 1850. Voici les variétés les plus intéressantes, qui sont en général des hybrides entre Acacia dealbata et Acacia baileyana.

  • Acacia dealbata ‘Le Gaulois’ est un petit arbre de 4 à 6 m de haut, à la floraison exceptionnelle jaune vif en février-mars. Il résiste à – 10 °C. Les sujets greffés résistent aux sols calcaires.
Mimosa dealbata « gaulois »
Photo: Autonomie Jardin
  • Acacia retinoides ou Mimosa des quatre saisons est une espèce qui peut fleurir plusieurs fois dans l’année, d’où son nom.
Mimosa des 4 saisons
Photo: Autonomie Jardin
  • Acacia longifolia a des fleurs jaunes qui ressemblent à des chenilles, d’où son nom commun de Mimosa chenille.
Mimosa chenille
Photo: Gardenbreizh.org
  • Acacia Baileyana Purpurea ou Mimosa pourpre est un petit arbre peu connu, par conséquent rare, que l’on trouve difficilement dans les jardineries, l’Acacia Baileyana Purpurea est très recherché par les connaisseurs, car comparativement aux mimosas traditionnels, il possède un autre atout décoratif, en plus de sa floraison parfumée bien connue en début d’année, ce mimosa a la particularité de posséder un magnifique feuillage bleu gris, presque argent, rehausser par une touche pourpre au printemps apporté chaque année par ses jeunes rameaux.
Mimosa Pourpre
Photo: Mesarbustes.fr

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Bonjour Benjamin, bel article sur le mimosa, moi qui habite en Loire-Atlantique, près de Nantes j’en vois beaucoup près de chez moi, je croyais que c’était une espèce d’arbre du sud uniquement. Effectivement dès février, le mimosa commence à fleurir! Cet arbre est un souvenir d’enfance quand j’habitais à Toulon, alors c’est là que j’en ai vu beaucoup et je me rappelle de son odeur si agréable qui embaumait les rues.
    Bonne fin de soirée 😊🎇

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour Benjamin, Merci pour ton article sur le ‘Mimosa’… C’était également le prénom d’une fille que j’ai pu croisée sur ma route. Elle avait le cancer et était si jeune. Nous avons pu profité de sortir danser ensemble avant qu’elle s’en aille. Grâce à toi, j’ai une pensée pour elle… C’était une vraie personne touchante, souriante et pleine de vie malgré sa maladie… J’en profite pour la mettre à l’honneur via les ondes. Bien à toi.

    Aimé par 1 personne

  3. Dans le sud de la France, on fête habituellement en février le mimosa qui embaume les villes et la campagne. Cette année il est très avancé en raison de la douceur de l’extrême douceur de l’hiver. Il sera malgré tout très joyeusement célébré.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :