LA CAMPANULE DES MURS

Une vivace facile à vivre

Dans la grande famille des campanules, il existe une petite souche de rocaille, la campanule des murs. Aussi dénommée campanule des murailles, c’est une vivace assez discrète, que l’on remarque surtout lors de sa belle floraison estivale d’un joli bleu vif ou d’un blanc pur. Comme son nom l’indique elle appréciera les endroits drainants et relativement bien ensoleillés, lorsque celle-ci est bien installée elle se ressème spontanément, et reste en place plusieurs années.

La Campanule des murs
Photo:Visoflora.com

1 – Description botanique

La Campanule des murs, ou de Dalmatie, Campanula portenschlagiana, connue aussi sous le nom de campanule des murailles ou Campanula muralis, est une plante vivace tapissante qui forme avec le temps de splendides tapis longtemps fleuris d’un bleu vif, ou plus sobrement blanc, au printemps et jusqu’en début d’été. Une remontée en floraison à souvent lieu en septembre. Réputée pour sa résilience et ses bonnes facultés d’adaptation, elle demeure un classique des jardins. Ce sympathique couvre-sol, très florifère, mérite de figurer en bonne place dans une rocaille, au-dessus d’un muret, dans une jardinière, ou encore sur un mur végétalisé d’où elle pourra dégringoler avec style.

Genre : Campanula
Espèce : portenschlagiana (muralis)
Famille : Campanulaceae
Origine : Europe centrale
Fleur : bleue, -violacé vif.
Période de floraison : de Juin à Juil., Sept.
Feuillage : Semi-persistant
Port : tapissant
Hauteur à maturité : 20 cm
Envergure à maturité : 30 cm
La campanule des murs a la particularité de s’installer sur des supports minéraux improbables
Photo : Plantes-shopping.fr

La Campanule des murs appartient à la famille des campanulacées. Cette petite plante vivace très rustique, est originaire des montagnes des Balkans. Dans la nature, on la trouve dans les fissures rocheuses et les éboulis de haute montagne. La plante formera assez rapidement un coussin de 20 cm de hauteur, pour un étalement pouvant dépasser les 60 cm. Elle s’étend par des tiges qui s’enracinent au contact du sol, ce marcottage naturel lui permet d’occuper une surface de plus en plus importante. La floraison débute en fin de printemps et se poursuit durant l’été, de façon plus généreuse en climat frais. Il est plus fréquent qu’elle marque une période d’arrêt estivale, lorsqu’il fait sec et chaud. On assiste ensuite à une remontée en fleur à la faveur de l’automne. Les fleurs, en étoiles, mesurent 2 à 2,5 cm de diamètre, elles sont portées en panicules lâches le long de tiges pubescentes. Le feuillage, semi-persistant à persistant en fonction du climat, est composé de petites feuilles vert vif, velues, longuement pédonculées, cordiformes, dentelées en bordure.

Campanula muralis dans son milieu naturel
Photo : Sputnik.com

2 – Culture et entretien

La campanule des murs est une montagnarde qui n’apprécie guère les climats trop chauds, ni l’aridité. Elle s’épanouit dans les sols légers, pas trop secs, mais redoute l’humidité stagnante qui fait pourrir les racines. Elle exige un sol parfaitement drainé, même calcaire, mais légèrement humide pour prospérer. Vous la planterez au soleil non brûlant, ou à mi-ombre, à l’abri des vents dominants qui la dessèchent. Elle se développe bien au cours des journées chaudes de l’été si les nuits courtes sont suffisamment fraîches. On contrôlera facilement son développement en coupant les tiges rampantes. Nettoyez le feuillage en fin de floraison et au printemps. Pour une plantation en pot, apportez un engrais organique régulièrement pour soutenir la floraison. Un rempotage tous les deux ans est à prévoir pour lui conserver un substrat nutritif et aéré.

Les campanules attireront à coup sûr de nombreux pollinisateurs
Photo : Florabeilles.org

Coupez les fleurs fanées des campanules après la première floraison pour favoriser une bonne remontée florale en fin d’été.

Éliminez les grosses fleurs fanées des variétés plus hautes en coupant les fleurs une à une sans toucher à la tige, les nouvelles fleurs se développant à l’aisselle du pédoncule des anciennes fleurs. Nettoyez les touffes en automne en rasant les tiges jusqu’à la base des rosettes.

3 – Multiplication

-La division

Divisez les touffes au début du printemps ou en fin d’été. Replantez-les aussitôt dans un sol bien ameubli. Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise.

Photo: Autonomie Jardin

-Le semis

Il s’effectue en pleine terre, ou en terrine sous abri au début du printemps (mars-avril) pour les campanules vivaces et annuelles. Repiquez les secondes deux mois plus tard en place définitive. Les campanules bisannuelles sont semées à la fin du printemps jusqu’en début d’été. Les plants seront repiqués en place définitive en fin d’été.

4 – Utilisations et associations possibles

La campanule des murs est, comme son nom l’indique, la plante parfaite pour fleurir vos murets, dallages et rocailles. Rien n’empêche cependant de l’installer en premier plan dans un massif. Il n’est pas difficile de lui trouver un bel emplacement dans une rocaille ensoleillée ou mi-ombragée. Elle remplira rapidement les fissures dans le pavage, couvrira les vieux murs et les murets. Plantée en rang, elle composera d’adorables petites bordures, très régulières.

Photo : Pinterest.fr

Elle convient aussi bien à un jardin sauvage qu’à la plantation en pot, dans un substrat léger et parfaitement drainé. On peut aussi l’installer au pied des rosiers, de petits arbustes caducs ou d’une haie. Dans des coupes, panières ou vasques suspendues, elle débordera en petites draperies lumineuses: associez-la par exemple à un Diascia rose, une Euphorbe annuelle à fleurs blanches Diamond Frost , aux Pervenches naines, ou à un Coreopsis jaune citron.

Elle peut également être associée aux variétés rampantes de l’orpin, aux lithodoras, à la joubarbe ou encore aux Phlox et aux iris.

Zoom sur la fleur de Campanula muralis
Photo : autonomie Jardin

5 – D’autres campanules

Les campanulacées sont une famille importante, il existe donc de multiples variétés dont le mode de culture sera assez similaire. Cependant les utilisations au jardin différeront en fonction du développement et de la période de floraison de l’espèce choisie. Voici les variétés les plus communément rencontrées dans les jardins.

La campanule des murets(campanula poscharskyana) : Floraison bleue-violine vive ou blanche, le feuillage est similaire à celui de la campanule des murs, mais de dimensions sensiblement supérieures à celle-ci. Les fleurs sont également plus grandes. Floraison en début d’été puis en septembre.

Photo : Thompson and Morgan

– La campanule des Carpates(Campanula Carpatica) : Compacte et touffue, cette petite campanule tapissante tient tout son charme de ses petites clochettes bleu clair qui sont si nombreuses qu’elles cachent son feuillage d’un vert très franc entre juin et août. C’est une vivace semi-persistante très rustique qui se plaît dans tous les sols bien drainés mais profonds, restant frais en été. Elle est idéale dans les rocailles, les bordures et sur le dessus des murets.

La campanule des Carpates
Photos : Autonomie Jardin

La campanule pyramidale(Campanula pyramidalis) : Hauteur : 1,50 m et plus. Floraison : juin à juillet. Petits coussins d’où s’élèvent des hampes épaisses, robustes, ramifiées et dressées, portant, sur presque toute leur longueur, de larges fleurs étoilées bleu clair. Cette campanule est souvent cultivée en bisannuelle. La variété ‘Alba’ est blanche. Elle exige un sol très poreux, du soleil et de la chaleur. Pour conserver la souche, il vous faudra rabattre les tiges dès la fin de la floraison.

Photo : Saemereien.ch
Zoom sur fleur de campanula pyramidalis – Photo:Visoflora

La campanule à grande fleur(Campanula persicifolia) : Hauteur : 80 cm. Floraison : juin à août. Feuilles étroites, persistantes, sur des tiges dressées sur lesquelles s’échelonnent de dodues clochettes bleues, largement ouvertes. La variété ‘Boule de neige’ offre de belles fleurs blanches et doubles.

Photo : Pinterest.fr
La campanule persicifolia existe également en blanc
Photo : Dave’s Garden

La campanule agglomérée (Campanula glomerata superba) : Hauteur : 50 cm. Floraison : juin à août. Tapissante à feuilles en forme de cœur. Longues clochettes largement ouvertes, bleu violacé, regroupées en bouquets denses. Une variété indiquée pour réaliser des bouquets.

Campanula glomerata
Photo : Plantsam.com

Le Platycodon(Platycodon grandiflorum) : Hauteur : 40cm. Le platycodon, aussi appelé campanule à grandes fleurs est une belle vivace herbacée, bien connue pour sa floraison bleue, blanche, ou rose, durable et généreuse.

Le platycodon grandiflorum – Photo: Havlis.cz

Bien sûr, les variantes de souches et les hybrides de campanulacées sont nombreux de quoi se lancer dans de belles collections de campanules. Si vous connaissez d’autres variétés intéressantes, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires.

Je souhaite un bel anniversaire à ma grande soeur Cecilia qui fête aujourd’hui ses 40 ans, et dont la fille fêtera ses deux ans d’ici deux jours.

Plein de bonnes choses à toutes les deux!

🙂 Excellent week-end à toutes et à tous. 🙂

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

6 commentaires

  1. Très beau cadeau que vous nous faites avec ces magnifiques fleurs bleues que j’ajoute au plumbago, à la pervenche à l ‘hortensia qui embellissent les jardins au milieu des fleurs roses. Merci à vous pour tous ces précieux conseils. A bientôt et bon week end.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Elienad, content que les tons bleus vous plaisent, c’est aussi une couleur que j’aime beaucoup comme vous avez pu le remarquer ;). Il y a aussi eu les lavandes il y a peu. Je tâcherais de varier un peu plus la palette des couleurs lors des prochains articles.
      Bien à vous
      Benjamin

      J'aime

Laisser un commentaire

Répondre à Ben. Mason Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :