Difficultés et solutions pour un potager confiné

Pensez à utiliser la dernière attestation
Dessin humoristique: Huffingtonpost.com

Tout comme lors du premier confinement, il est devenu un casse-tête de prendre soin du potager pour qui n’ a pas la chance d’avoir sa parcelle sous la main, à proximité de chez soi. Tel est mon cas puisque le terrain que je cultive se trouve hors de la zone des 1 kilomètre qui réglemente les sorties pour loisir. Je sais que je ne suis pas le seul dans cette situation ubuesque, et je tenais à vous partager les solutions que j’ai adoptés pour accéder au potager sans encombre, et rendre plus vivable cette période d’assignation à domicile que je refuse.

Avant de débuter cet article, je tiens à exprimer une nouvelle fois toute ma sympathie, et ma gratitude pour vos nombreux mots de soutien suite à mon passage à vide. J’ai été très ému, mais également revitalisé par cette superbe solidarité. J’ai pu, je le crois, reprendre un certain contrôle grâce à cette empathie que vous m’avez tous exprimé. Après réflexion et avec vos nombreux encouragements, j’ai décidé de reprendre mes publications hebdomadaires dès vendredi prochain. En attendant j’ai rédigé avec amour et humour ce petit guide pratique de déplacement durant le confinement.

🙏MERCI INFINIMENT🙏

1 – La galère du potager excentré

C’est quelque chose d’absolument grotesque, mais j’ai cette impression d’être en infraction dès que je me rend sur ma parcelle potagère. Ce fut déjà le cas lors du premier confinement, et j’avais évidemment trouvé une parade que j’ai décidé de reconduire pour le confinement « saison 2 ».

Je coche la case achat de première nécessité sur l’attestation. En effet, je me réfère à une note sur le site du ministère de l’Intérieur, où l’on peut lire dans la rubrique consacrée aux questions et réponses liées à la covid-19 « dans le cas où votre jardin n’est pas attenant à votre domicile, et que vous devez sortir dans l’espace public pour vous y rendre, vous devez vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire. Vous pouvez cocher la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité », si vous récoltez des fruits et légumes dans votre jardin.

À priori je suis donc couvert si je récolte quelque chose, j’ai en revanche un doute sur la validité du motif lorsqu’il s’agit simplement d’aller entretenir, et arroser. Tout est laissé à l’appréciation de l’agent qui vous contrôle, tout ceci est donc totalement arbitraire.

Pour limiter les risques de contrôles, je limite les allées et venues au potager. Circulant d’ordinaire en vélo, avec 2/3 du trajet sur piste cyclable, les probabilités d’êtres intercepté sont là encore grandement diminués. Toutefois, il est triste, et stressant de devoir se rendre sur sa parcelle comme un clandestin. Pour plus de sérénité, j’emporte avec moi le contrat de location du terrain. Cependant, celui-ci est défini comme terrain d’agrément, ce qui change tout .

Oublier sa dérogation peut coûter cher
Dessin humoristique : Letribunaldunet.fr

Pour profiter d’un terrain ou jardin d’agrément, il vous faut l’insupportable attestation avec la mention déplacement bref pour loisir, ce qui implique que le lieu doit se situer dans un rayon de un kilomètre autour de votre cellule, pardon, domicile, et vous ne disposez à priori que d’une heure pour manœuvrer.

Si vous élevez des poules ou autres animaux sur un terrain excentré de votre domicile, sachez que les déplacements pour leur entretien sont autorisés. Petit bémol, pour cela, vous devrez vous munir de la maudite dérogation en ayant coché la case qui correspond aux besoins d’un animal de compagnie et être en mesure de prouver que vous êtes bien propriétaire de l’animal. Pour rappel, pour effectuer cette tâche, vous devez être seul et dans la limite d’une heure. Je sais, c’est complètement grotesque, mais tâchons de rester plus zen que le Capitaine Haddock.

Dessin humoristique: Letribunaldunet.fr

2 – SORTEZ, mais soyez malins!

Pour éviter de ramasser des prunes à 135 Euros le déplacement, et overbooker notre ami Maitre Brusa, il faut se montrer rusé. Voici quelques conseils qui nous permettront d’être à peu près libres de nos mouvements durant cette période compliquée.

La règle des « une heure et un kilomètre » ne s’applique qu’au motif déplacement bref. Ce qui implique que vous pouvez pour d’autres motifs, prendre tout votre temps. Ce temps, prenez-le, il vous appartient de plein droit. Ainsi même si vous avez un contrôle et que l’on vous demande pourquoi cela fait 4 heures que vous êtes dehors au motif d’une sortie pour achat de première nécessité, il est simple de répondre, -afin de limiter mes déplacements j’ai fait plusieurs choses d’une traite, je suis passé à la banque, j’ai fais un peu d’essence, j’ai été faire les courses, j’ai été à la poste, il y avait du monde au guichet, puis sur la route, etc.

Il est évident que tout sera finalement décidé par le discernement éclairé ou pas du pandore qui vous interpellera. Sachez donner le change, en effectuant réellement quelques courses, et quoi qu’il arrive ayez toujours cette satané dérogation sans laquelle on vous donnera toujours tort.

Pour effectuer un achat qui n’est pas vu comme nécessité absolue, faites-le rapidement au cours de votre sortie de une heure. En effet rien ne stipule que vous ne pouvez pas faire un achat hors nécessité durant la pause syndicale d’une heure tant que le commerce est situé dans un rayon de 1 kilomètre autour de chez vous. Sinon, il vous faudra profiter d’une autre course considérée comme prioritaire ou absolument nécessaire, pour effectuer l’achat controversé si celui-ci est toujours considéré comme suffisamment nécessaire, donc les jeux, et les B.D…Tintin!

Promener Milou sans attestation est devenu impensable
Dessin humoristique :Letribunaldunet.fr

Pour faire une belle balade à plus d’un kilomètre, et plus d’une heure, c’est simple, cochez la case achats de première nécessité, partez faire une belle promenade avant de faire vos courses habituelles en vitesse.

Autre solution plus contraignante, vous rester dans le rayon des 1000 mètres réglementaires, et à l’aide d’un stylo effaçable, vous prolongez proprement votre attestation toutes les heures qui s’écoulent sans contrôle.

Plus pratiquement, on peu multiplier les attestations au motif du déplacement bref autant de fois qu’on le souhaite en l’absence de vérification antérieur par la police. Par ailleurs, même si vous aviez un contrôle le matin, au motif de la promenade journalière autorisée, il est peu probable que vous recroisiez le même agent l’après-midi même. Cependant le risque existe, à vous de voir si vous êtes joueurs, mais dans le doute, restez en là après un contrôle.

Si vous êtes autoentrepreneur ou indépendant dans un secteur encore autorisé à exercer, c’est Byzance, vous pouvez sans plus de difficulté vous déplacer sans contraintes aux motifs de vos déplacements professionnels. Mais tout ça les concernés le savent sans doute déjà mieux que moi. Vous devez cependant toujours pouvoir justifier de votre qualité de travailleur, et être porteur d’une attestation.

3 – Confiné sans se ruiner en papier et encre

En tant qu’écologiste convaincu, il m’était inenvisageable d’imprimer des rames et des rames d’attestations tout en séchant les cartouches d’encre par dizaines.

Pour cela je n’utilise qu’une seule attestation que je rempli, sans appuyer à l’aide d’un stylo effaçable. Je ne renouvelle l’attestation que lorsque le subterfuge commence à être décelable.

Bien sûr, pour les possesseur de téléphones et tablettes récentes, il vous est possible de remplir et transporter cette attestation via une appli. Je ne saurais pas vous en dire plus à ce sujet, car je ne suis pas « ultra- connecté » mais je sais néanmoins que la possibilité existe.

Pour conclure, je pense qu’il est important de se serrer les coudes. N’hésitez donc pas à faire part dans les commentaires de vos astuces, remarques, et idées pour mieux vivre le confinement, et être plus libre dans vos déplacements.

Je précise que je n’incite personne à violer les règles du confinement, cet article a pour simple objectif de sensibiliser à une utilisation intelligente, et raisonnable de l’attestation dérogatoire de déplacement.

Dessin humoristique: Letribunaldunet.fr

Je vous souhaite une belle fin de semaine🌞

Ben. MASON

#Sortons,nous sommes chez nous !

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

18 commentaires

    1. Salut Max-Louis,
      Merci pour ton appréciation, j’espère que ce petit guide pourra aider certains à y voir plus clair dans toute cette réglementation loufoque.
      Je pense que l’humour aide à relativiser cette privation de liberté.
      Excellent week-end à toi

      Ben

      Aimé par 1 personne

  1. Ton article est excellent, je suis comme toi j’utilise l’astuce du stylo effaçable LOL !!!
    C’est vrai que cette attestation achève de bien gâcher l’ambiance…c’est le truc le plus compliqué à gérer, il faut en permanence penser à ce satané papier, et se signer des autorisations comme des gosses qui signent à la place de leurs parents une colle ou une mauvaise note 😉
    Hier je partais chercher mes filles ,et j’avais complètement oublié de remplir l’heure, j’étais en panique, c’est fou on a l’impression d’être la pire des racailles, c’est pas raisonnable tout ça…
    je suis très heureuse de te lire à nouveau, et je trouve que tes conseils sont plein de bienveillance, de malice et malgré tout de très bonne volonté !!
    Merci pour les illustrations de Tintin, c’est très drôle, j’adore
    tu as un bon esprit Ben
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Vive le stylo effaçable!
      Comme tu dis on à l’impression d’être des sales gosses qui signent leur carnet de liaison. Le pire c’est certains regards réprobateurs qui semblent nous dire: Egoïste, tu n’as rien à faire dehors, tu mets tout le monde en danger! 😟😨😩
      Je vis très mal cette situation dans laquelle on souhaiterait me faire adhérer à des règles insensées, et inhabituelles. Heureusement, je n’ai pour l’heure encore jamais été contrôlé, je dois avoir une tête à avoir une attestation en bonne et due forme.😄
      Les illustrations de Tintin m’ont bien fait marré aussi, je trouve qu’elles allègent un peu le contexte lourd de toute cette histoire de Covid.
      Je te souhaite un beau week-end

      Ben

      Aimé par 1 personne

  2. Tres heureuse de vous lire à nouveau et de voir que la situation n’a pas entamé votre sens de l’humour. Pour le fond on peut appeler cela de la résistance positive Bon week end et à très bientôt.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup Elienad,
      J’essai d’avoir un peu d’humour afin de ne pas laisser le moral sombrer. Je préfère lutter positivement pour une vie normale plutôt que stérilement contre cette aberrante attestation.
      Je vous souhaite un bon week-end

      Benjamin

      J'aime

  3. Ravie de voir que la motivation d’écrire a été retrouvée!!!
    J’avoue ne pas avoir pensé que certains d’entre nous ont un potager n’étant pas à proximité du domicile… j’imagine la scène d’une remorque pleine de paillage et divers motos, et dire aux forces de l’ordre que l’on va simplement faire ses courses 😆 mieux vaut avoir stocker tous les essentiels dans sa parcelle, si tant est que celle-ci soit pourvue d’un abrit pouvant tout protéger…
    Je n’ai pas le désagrément d’un potager lointain, mais chaque fois que l’occasion est bonne de faire de gros changements au potager, avant et après les plantations principales, je me retrouve bien embêtée dans certains aspects de mes projets 😶
    Mais bon, système débrouille, quand produire sa propre nourriture tout seul est jugée plus malvenue que se rendre dans un supermarché bondé 😅

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonsoir Grinesdeverdure,
      Merci pour ce mot, effectivement les aberrations sont nombreuses avec cette attestation et toutes ces règles illogiques qui nous pourrissent l’existence.
      J’espère que les choses rentreront vite dans l’ordre, notamment pour tous les travailleurs qui sont actuellement contraints de laisser couler leur entreprise.
      Courage à tous pour cette épreuve, et bon week-end à vous.

      Ben

      J'aime

    1. Merci beaucoup Laurence,
      Ravi que ce petit guide et son trait d’humour t’aient plu. Je te souhaite d’avoir plein d’autres moments de joie durant ce confinement, et bien d’autres occasions de sourire, bien que la situation ne s’y prête pas.
      Je te souhaite un excellent week-end

      Ben

      Aimé par 1 personne

  4. Ben, voilà! Fallait pas reprendre tes articles. Tu es assailli de messages auxquels tu DOIS répondre maintenant 😂.
    Sérieux, heureux que tu es repris ton blog et avec de l’humour en plus .
    Ouais cette situation devient ubuesque. Tout le monde se teste. Tu as touché une poignée de porte en métal, cas contact, tu as touché une 🦇, cas contact. Bon la, c’est pas drôle.
    Allez, Bonne soirée! Alan

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :