Reconstituer une forêt primaire en Europe ;

L’initiative d’un botaniste français

La nouvelle circule depuis quelques temps sur la toile, le botaniste Francis Hallé lance un projet de longue haleine afin de rendre au vieux continent un coin de forêt digne de ce nom, sauvage, et préservé. L’initiative est accueillie avec enthousiasme par la communauté européenne, et est chaleureusement soutenue par plusieurs associations environnementales.

Reste à savoir où implanter cette écrin de biodiversité, dont nos descendants pourront bénéficier dans environ….600 ans.

La forêt primaire polonaise
Photo : Footage.framepool.com

1 – Le projet

Le célèbre botaniste français Francis Hallé, notamment auteur de plusieurs ouvrages botaniques dont « Plaidoyer pour l’arbre », se lance dans un projet environnemental de grande envergure. Cette initiative consiste à régénérer sur l’ouest du continent européen, une forêt primaire, c’est à dire une forêt préservé n’ayant subi aucune modification de la part des humains, qu’il s’agisse de défrichage ou d’exploitation. La superficie de cette forêt s’étalerait sur 70’000 hectares dont l’emplacement reste encore à déterminer(voir point 4). Cette forêt fera l’objet d’une protection contre la chasse et les incendies, mais la Nature y évoluera librement et l’Homme n’y interviendra pas.

Francis Hallé
Photo : Capture d’écran Youtube

2 – L’objectif

Véritables sanctuaires de la diversité biologique, les forêts primaires jouent un rôle important dans le stockage du Co2. Par ailleurs, Francis Hallé indique que plus une forêt vieillit, plus sa biodiversité augmente. Cette considération est valable pour toutes les forêts primaires de la planète.

Captation du CO2, régulation du climat, réserve de biodiversité, reconstitution des ressources hydriques… ses bénéfices seront multiples et inestimables.

L’idée est donc de fonder un sanctuaire européen de la biodiversité, ainsi qu’un poumon supplémentaire pour le monde.

En Europe de l’ouest la forêt primaire a quasiment disparue
Photo : Footage.framepool.com

Les humains pourront pénétrer dans la zone mais les interventions ou prélèvements seront strictement interdits. La forêt sera donc gardée en permanence. Par ailleurs, une faune abondante pourrait s’y développer, se pose donc également la question de la sécurité en prévision de la multiplication des animaux sauvages. Francis Hallé estime que ce dernier point n’est pas à prendre en compte car une population animale en libre évolution dans une forêt s’auto-régule.

Point de vue délais, le botaniste rappelle que pour obtenir ce lieu sauvage, il faudra se montrer patient. Pour qu’une forêt devienne primaire, il ne faut pas moins d’une dizaine de siècles. Tout dépendra donc du lieu sélectionné, et surtout de l’âge de la forêt préexistante. Dans le cas d’une forêt âgée de 300 à 400 ans, il faudra donc attendre environ six siècles pour que celle-ci devienne à nouveau primaire. Les Hommes vivront alors d’amour, mais nous nous serons morts mon frère !

C’est un véritable défi inter générationnel, qui implique la pleine adhésion et le suivi sérieux et scrupuleux des générations à venir. Il coule beaucoup d’eau sous les ponts en 6 siècles, la chemin de la forêt préservé est donc semé d’embûches. Toutefois, j’espère que ce beau projet pourra un jour aboutir, ce qui signifierait une certaine réconciliation de l’humain avec son environnement.

C’est ainsi que Francis Hallé a récemment présenté son projet auprès du quotidien « Ouest-France » ;

« (l’objectif NDLR)C’est créer une forêt qui n’a jamais été exploitée. Même pas d’exploitations minimes, comme la récolte des champignons ou la chasse. En Europe, nous n’avons plus que des forêts secondaires exploitées et modifiées par l’être humain. Or, si on veut stocker le carbone, il faut des arbres énormes et si on veut de la biodiversité, il faut laisser faire la nature.

Beaucoup de pays industriels ont conservé des forêts primaires : aux États-Unis, en Russie, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande… L’Europe a commencé à exploiter la forêt bien avant eux et a épuisé les ressources »

Surfaces occupées par la forêt primaire, en vert clair il y a 8000 ans, en vert foncé les surfaces actuellement couvertes
Infographie : Flavorofsandiego.com

Le site internet de l’association Francis Hallé détail ainsi les nombreux bénéfices du projet ;

Lutter contre le réchauffement climatique

Les forêts représentent une réponse majeure au réchauffement climatique par les capacités de décarbonation, inhérentes à la vie des arbres d’une part et au stockage du carbone dans le sol d’autre part.

Reconstituer un grand réservoir de biodiversité

La forêt garantit la reconstitution d’un réservoir de biodiversité, avec la présence de petits et grands mammifères mais aussi d’insectes, de champignons, d’espèces cavicoles et d’une immense variété d’espèces végétales.

Protéger la vie humaine

La forêt contribue à la protection de la vie humaine contre les pandémies grâce au maintien et au développement d’écosystèmes suffisamment vastes et variés pour garantir un bon équilibre du vivant dans son ensemble.

Assurer l’abondance et la qualité des ressources hydriques

La forêt contribue à la régulation du climat, aux précipitations, au stockage et au filtrage des ressources hydriques.

Développer la recherche

Biologie végétale et animale, botanique ou pharmacologie, au-delà du suivi des évolutions et de l’évaluation, il y a énormément à découvrir dans les milieux naturels laissés libres de toute intervention humaine. Dans cette forêt en renaissance, locaux et observatoires permettront aux scientifiques l’observation, l‘analyse, l’évaluation des processus (tour à flux, etc.) et la production de savoir.

Encourager le développement territorial, la citoyenneté, les pratiques artistiques…

Nous imaginons dans cet espace naturel des actions de pédagogie et de découverte à destination du grand public, notamment l’enseignement de pratiques vertueuses à l’égard des sols, des espaces naturels, de la faune et de la flore. L’objectif serait également d’y promouvoir un petit tourisme de nature (très) encadré.

Un centre de conférences et d’expositions autour du thème de la nature et en particulier de la forêt sauvage pourrait également y voir le jour.

Photo : Footage.framepool.com

3 – Les soutiens

L’initiative portée par l’association Francis Hallé a reçu un accueil favorable et encourageant au niveau de la Communauté européenne et bénéficie du soutiens de diverses associations environnementales. Parmi ces ONG, on peut citer « 1% for the Planet », un collectif mondial de philanthropes et associations agréées agissant ensemble pour une planète saine, mais aussi « Reforest’action » entreprise certifiée B Corp dont la mission est de préserver et de renforcer les forêts en France et dans le monde. Par ailleurs, la « Fondation Lemarchand » qui soutient des projets associatifs favorisant le respect, la préservation et l’utilisation durable de la nature est également partie prenante dans ce projet écologique.

Francis Hallé est également soutenu dans ce projet par l’illustre écrivain et voyageur Sylvain Tesson.

L’écrivain et aventurier Sylvain Tesson est partie prenante du projet de Hallé
Photo : Capture d’écran Youtube

Le projet pourrait en outre être prochainement intégré au Green Deal d’Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Vous aussi pouvez soutenir cette initiative en adhérant à l’association du botaniste visionnaire.

4 – L’endroit.

À l’heure actuelle, le biologiste ne sait pas encore où se trouveront les 70 000 hectares de forêt primaire. La question est à l’étude mais il a déjà été admis que le projet devrait être transfrontalier, donc européen.L’intéressé a évoqué quelques pistes à explorer dès l’automne 2020 pour une application l’année prochaine. Une des possibilités se trouve dans les Vosges (France) et le Palatinat (Allemagne). Une autre se situe dans le massif des Ardennes, entre la France et la Belgique. Une zone forestière jurassienne et franco-helvétique(forêt du Risoux) est également envisagée.

La forêt primaire, ici en Pologne, constitue un réservoir de biodiversité exceptionnel, et un important puits à carbone
Photo : Footage.framepool.com

5 – Le Processus

La nature fait bien les choses, mais elle prend son temps, ce que nous ne savons pas faire. Au début de cette régénération forestière on assistera d’abord à la mort naturelle des arbres pionniers, pins et bouleaux, dont le bois mort enrichira le sol et favorisera la diversité des champignons et des insectes. Par la suite, sans aucune plantation, on verra apparaître les post-pionniers, frênes, tilleuls et érables, qui construiront la forêt avant de vieillir et de disparaître à leur tour ; c’est alors qu’il conviendra d’introduire ceux des grands animaux qui n’auront pas réussi à arriver seuls, ours et bisons, qui profiteront des clairières et des premiers chablis. Enfin la place sera occupée par les chênes et les hêtres, et la forêt primaire retrouvée poursuivra sa croissance en hauteur et son enrichissement en plantes et en animaux.

Pendant cette longue période où la forêt évoluera librement et de façon naturelle, tout prélèvement végétal et tout braconnage doivent être interdits, et pourtant la forêt primaire européenne doit rester largement ouverte à la visite. Concilier ces deux impératifs divergents, sans qu’ils deviennent contradictoires, nécessite la collaboration de compétences diverses.

Photo : Footage.framepool.com

Pour en savoir plus sur ce merveilleux projet écologique je vous invite à visiter le site de l’Association Francis Hallé en cliquant ICI.

🍀🌱🌲🌳🌳Je vous souhaite un agréable week-end🌲🌳🌳🍃🍀

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

20 commentaires

  1. This is why China , Sweden , South Korea and Germany all have reforestation efforts that are benefiting them economically, socially, ecologically and scientifically as they would have more resources and space for sustainable green economic development …Yes , the health of the planet and the environment is good for our health …

    Aimé par 3 personnes

  2. Grand respect à cet homme qui met en place ce projet. Je voudrai faire la même chose à Madagascar où la déforestation deviens massive a cause du manque de moyens et de la culture sur terre brûler.
    Grandes forces à tous ceux qui font du bien à notre planète même avec des petits gestes et petits moyens.
    Bon week-end à vous tous !

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Holmes,
      👍Merci pour ton mot, j’espère que tes projets à Madagascar se concrétiseront, cette Île est un écrin unique de biodiversité qu’il faut à tout prix sauver des excès de l’homme.
      Je sais que tu as grand cœur et que tes actions pour un monde meilleur porteront un jour leurs fruits.
      Je serais à tes cotés le jour où tu démarreras ce beau projet que tu es capable de faire aboutir.

      Je te souhaite un bon week-end

      Ben

      J'aime

  3. merci pour cet éclairage. Deux remarques:
    – il y a une forêt primaire sur l’île de la Réunion, la forêt de Belouve dans les hauts. C’est une petite superficie sur une petite île mais ça mérite de le souligner.
    – très intéressant les emplacements envisagés. Mais les Vosges et le Palatinat sont deux zones assez peuplées il me semble. Par ailleurs, un projet transfrontalier Vosges/Palatinat continu est un peu utopique, avec la plaine d’Alsace au milieu. Mais ce sont des pensées spontanées sans connaissance précises de ce projet très positif. Merci en tout cas!

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Thib,
      Merci pour ces intéressantes précisions.
      Il est vrai qu’il existe encore de petits écrins de forêt primaire disséminés dans les dom-tom, mais aussi dans une moindre mesure dans l’hexagone. C’est vrai que c’est un point à souligner.
      Je n’avais pas songé à la plaine d’Alsace au milieu du jeux de quille, mais il est vrai que cette option paraît compliquée. Quoi qu’il en soi, la route sera longue, et parsemée de difficultés pour qu’un tel projet puisse aboutir à terme.
      Je te souhaite un excellent week-end

      Ben

      J'aime

    1. Merci Danielle pour ce sympathique message,
      effectivement ce projet mérite d’être plus largement connu, peut-être qu’il fera des émules.
      J’espère que cette sagesse puisse inspirer beaucoup d’amoureux de la nature.
      Je te souhaite un bon week-end

      Ben

      J'aime

  4. Merci de nous faire remarquer qu’il y a de beaux projets en cours pour préserver la planète et prendre soin de notre santé et de celle des générations futures. Je suis sure que tous ces efforts porteront leur fruits. Continuez à promouvoir toutes ces initiatives. Bon week end à vous

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Elienad,
      Merci pour votre mot d’encouragement, il est effectivement aussi important d’évoquer ce que l’humain peu faire de bien pour la planète. Je pense que cela donne à la fois l’exemple, et l’espoir.
      Je vous souhaite un agréable week-end

      Benjamin

      J'aime

    1. Salut Corinne,
      Merci pour ton mot, et pour ce lien très intéressant sur la nutrition des plantes par les plantes. Je ne connaissais pas ce Monsieur Thinard, mais visiblement il maîtrise très bien le sujet👍.
      J’invite tout un chacun à consulter ce lien pour se documenter à ce sujet.

      Je te souhaite une bonne soirée
      Ben

      Aimé par 1 personne

  5. C’est une belle et bonne nouvelle, un projet ambitieux très excitant
    et si mon copain Sylvain Tesson ( que j’ADORE ) marche dans cette aventure je redouble de compliments!!
    Je vais me renseigner et aller sur le site de ce Monsieur.
    Merci pour cette info et pour ton superbe article très complet,
    tu es un excellent passeur Ben,
    tu es dans le cœur et tu fais toujours bien les choses !
    Corinne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :