Virée botanique en montagne vosgienne

_

Le Jardin d’altitude du Haut Chitelet

(88 – Vosges)

Au lendemain de Noël, et pour rester dans une ambiance hivernale, je vous propose de découvrir le superbe jardin d’altitude du Haut Chitelet, niché entre 1 210 et 1 228 m au sud du col de la Schlucht, dans le massif des Vosges. Il présente sur 11 hectares un bel éventail de plus de 2 500 espèces des régions froides ou montagneuses du monde. On y trouve aussi des éléments naturels préservés comme une tourbière naturelle et une hêtraie d’altitude. Il fait partie des Jardins botaniques du Grand Nancy et de l’Université de Lorraine, et est labellisé « jardin remarquable ». C’est sans doute l’un des plus beaux et des plus riches jardins alpins d’Europe.

Photo : Centpourcent-vosges.fr

1 – Histoire du jardin d’altitude du Haut Chitelet

Au début du XXème siècle, le massif vosgien comprenait déjà un jardin botanique alpin: le jardin du Montabey, créé en 1903 à l’initiative de Camille Marie Gabrielle Brunotte, professeur à la faculté de Nancy . Ce jardin abritera jusqu’à 800 espèces en 1914, mais sera malheureusement détruit lors du premier conflit mondial et ne sera jamais restauré.

Ce n’est qu’ en 1954 que l’Office national des forêts fait don d’un terrain de 11 hectares à l’Université de Nancy pour poursuivre l’œuvre initiale du professeur Brunotte.

En 1965 ce nouveau projet voit le jour. Les premiers travaux seront réalisés en 1966 par de jeunes horticulteurs français et allemands, réunis dans le cadre de camps de travail. Années après années, le jardin sera complété pour couvrir aujourd’hui près de 2 hectares de rocailles. Situé un kilomètre plus au sud que le jardin initial, sur le territoire de Xonrupt-Longemer, ce nouveau terrain offre pourtant les mêmes conditions climatiques que le précédent avec l’avantage de ne pas concurrencer la pratique du ski. Une large tourbière y ajoute un intérêt non négligeable.

En terme de collections, le jardin d’Altitude du Haut Chitelet complète utilement l’alpinum du Jardin botanique du Montet, ce dernier ne pouvant accueillir que des plantes de moyennes montagnes.

L’ouverture du jardin d’altitude aux visiteurs a eu lieu dès 1970.

Photo : Recoin.fr

2 – Conditions climatiques du jardin

Le Haut Chitelet est un site très exposé aux rigueurs du climat vosgien, qui présente une pluviométrie annuelle d’environ 2 500 mm, avec la possible présence de neige d’octobre à mai, et une température moyenne particulièrement réfrigérante de 3,5 °C.

Ces conditions sont plus ou moins analogues à celles que l’on rencontre à 2 000 m dans les Alpes ou au niveau du littoral islandais ou encore norvégien. La nature du sol est acide avec un pH qui se situe entre 4 et 5, ce paramètre contribue à la rudesse des conditions de culture.

Bien sûr, les hivers pincent(jusqu’à -20°c), bien que le jardin soit situé sur le versant sud du massif, la sélection des plantes adaptées à ces conditions n’en est que plus restreinte.

3 – Présentation du Jardin d’altitude

Le domaine à visiter serpente sur 1,5 hectare en bordure de la route des crêtes, au cœur du massif vosgien. Les plantes sont groupées par région, les flores vosgienne et alpine sont les mieux représentées et réparties par affinités écologiques, mais d’autres proviennent des montagnes d’Amérique, du Japon, de Chine, de l’Himalaya, du Caucase, de la Sibérie et de la Nouvelle-Zélande.

Photo: Wikimedia.org

Le jardin est ouvert au public de juin à septembre, il vous faudra donc patienter quelques temps avant de pouvoir aller y gambader en famille.

Le jardin est entouré de deux milieux naturels remarquables, et préservés, une tourbière naturelle ainsi qu’une hêtraie d’altitude. C’est un splendide écrin pour ce Jardin botanique totalement consacré à la flore des montagnes.

Des rocailles thématiques accueillent les plantes des principaux massifs français, européens mais aussi d’Amérique du Nord ou encore d’Asie. Plus de 2500 espèces prospèrent ici, sous ce rude climat montagnard.

Une place de choix est naturellement faite à la flore endémique vosgienne: plantes des forêts et des chaumes, flore des tourbières, fougères, arbustes montagnards, plantes médicinales, etc…

Le jardin comprend ainsi différentes collections thématiques : flore des Hautes Vosges, flore des escarpements rocheux, régions australes, Europe, Asie, Amérique du Nord, mais également des variétés horticoles.

Le début du mois de juillet est sans doute l’une des plus belles périodes pour visiter le jardin d’altitude
Photo: Flickr

Le long de la Vologne, qui prend sa source dans ce lieu unique, se développe une flore exceptionnelle et luxuriante qui apprécie les ambiances fraîches et humides.

Le chalet d’accueil propose régulièrement des petites expositions.

Le jardin comprend, outre ses superbes rocailles une belle cascade qui donne aussi une atmosphère particulière à cet atypique endroit.

4 – Informations Pratiques

Ouverture

Tous les jours du 15 juin au 30 septembre 2020

De 10 h à 18h

Tarifs

Tarif plein: 5,20 €

Tarif réduit (étudiants, handicapés, chômeurs, etc): 3,10 €

Types de visite

Visite libre uniquement.

Durée de la visite

Environ 01h00

Coordonnées

Téléphone : 03 29 63 31 46

Fax : 03 83 27 86 59

E-mail : accueilcjbn@grand-nancy.org

Adresse

Col de la Schlucht

88400 Xonrupt Longemer

Site Internet

http://www.jardinbotaniquedenancy.eu

Je termine ce dernier post de l’année 2020, en vous souhaitant par avance une année 2021 sereine, dans les plantes, la nature, et surtout dans la bonne santé.

Ben. MASON


Le dicton du jardinier

🌄

« Décembre trop beau, l’été dans l’eau. »

🌦⛈🌧

Dicton gascon

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

5 commentaires

    1. Salut Thib, merci pour ton mot et cette remarque pertinente.
      Effectivement ce taux de ph n’est pas commun, je suppose que la proximité de la hêtraie, et de la tourbière doivent conférer cette acidité particulière au sol.
      Très bonne année également

      Benjamin

      J'aime

  1. Merci de vos voeux avec ce beau jardin qui cloture bien l’année et vos belles séries que nous attendons toutes les semaines avec impatience. De quoi sera fait le prochain article? Surement avec beaucoup de belles choses.

    Alors, très bonne année 2021 à Autonomie Jardin et à vous Benjamin, sans oublier vos fidèles blogueurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :