CLITORIA TERNATEA

Une plante… évocatrice !

Clitoria ternatea
Photo : pinterest.com

L’été est bientôt là, il fait chaud, messieurs attention les yeux, je vous présente aujourd’hui la sympathique plante Clitoria. Comme son non l’indique, la floraison de cette plante évoque étrangement le sexe féminin. Une curiosité botanique à découvrir, faire connaître, et cultiver. Rassurez vous Mesdames, la nature étant très paritaire, il y aura prochainement aussi quelques articles concernant des plantes qui vous rappelleront avec amusement l’ engin caractéristique des messieurs. Sans trivialité aucune partons à la découverte de ces plantes impudiques.

1 – Clitoria, origine, et description botanique

Aussi appelée pois bleu, pois Darwin, ou encore pigeonnier asiatique, cette plante légumineuse est une vivace éphémère de la famille des fabacées (pois, fèves et haricots), cultivée en Europe comme plante annuelle.

En Inde, sa région d’origine, clitoria ternatea est vénérée comme une fleur sainte, utilisée dans divers rituels quotidiens. Les fleurs de cette liane sont réputées pour avoir la forme d’organes génitaux féminins, d’où le nom latin du genre « clitoria » . On pense que le nom d’espèce dérive de l’île de Ternate dans l’archipel indonésien, d’où proviennent les spécimens décrits initialement par Carl Von Linné.

Cette plante est aujourd’hui naturalisée dans plusieurs pays d’Asie du sud-est, mais aussi dans les pays équatoriaux d’Afrique, ainsi qu’en Australie.

C’est une plante herbacée vivace, aux feuilles elliptiques et obtuses. Elle se développe comme une liane, se débrouillant bien dans un sol humide et neutre. Les clitoria s’enroulent ou s’appuient sur un support. Elles ne comportent ni vrilles ni crampons. Ces tiges peuvent s’allonger en une saison de 1,5 m à plus de 3 m. La souche est rhizomateuse. La caractéristique la plus frappante de cette plante est la couleur de ses fleurs, un bleu profond vif; solitaire, avec des marques jaune clair. Les fleurs mesurent environ 4 cm de long sur 3 cm de large. Certaines variétés portent des fleurs blanches(voir point 5).


Genre : Clitoria
Espèce : ternatea
Famille : Fabaceae, Papillonaceae
Autres noms communs : Pois savane, Pois papillon, pois bleu
Origine : Asie du sud-est
Floraison :
Fleurs bleues, solitaires ou réunies par paire, de 5cm de diamètre à gorge blanche teintée de jaune

Les fruits mesurent de 5 à 7 cm de long, des gousses plates avec six à dix graines dans chaque gousse. Ces pois sont comestibles lorsqu’ils sont encore verts et tendres.

Le pois bleu est cultivé comme plante ornementale et comme espèce de revégétalisation ( dans les mines de charbon en Australie), sa culture ne nécessitant que peu de soins. En tant que légumineuse, ses racines forment une association symbiotique avec les bactéries du sol connues sous le nom de rhizobies,qui transforment l’azote atmosphérique en une forme assimilable par les plantes (un processus appelé fixation de l’azote), par conséquent, cette plante est également utilisée pour améliorer la qualité du sol grâce à la décomposition de matière organique riche en azote.

2 – Culture et entretien

Cette fabacées étant sensible au froid, et ne tolérant pas le gel, il sera préférable de procéder aux semis suite aux traditionnels Saints de glace. On peut semer directement en place dans un sol préalablement bien décompacté, et désherbé. Deux à trois graines par emplacement distant d’un minimum de 50 cm, suffiront à coup sûr à faire surgir ces magnifiques grimpantes pour la belle saison.

Photo : Comment-economiser.fr

Capable de fleurir seulement 6 semaines après sa germination. La clitoria peut cependant aussi être cultivée dans une large potée et hivernée hors gel. Maintenu en véranda à 10 °C, la clitoria est alors persistante ; elle ne produit quasiment plus de nouvelles tiges à partir de la souche, sauf s’il est recépé. S’il fait un peu trop froid ses tiges peuvent mourir, mais elle peut repartir depuis sa souche au printemps si les rhizomes ne gèlent pas.

Clitoria ternatea demande une terre d’un ph compris entre 6,5 et 7, 5, qu’elle préfère argileuse (même lourde) ou limoneuse, et fertile. Les terres sablonneuses un peu trop pauvres pour cette espèce devront être enrichies de terreau ou compost. Le pois bleu a besoin d’arrosage régulier, d’un sol qui ne sèche pas vraiment. S’il ne pleut pas, il sera nécessaire de lui apporter au moins un arrosoir entier(11 litres) par semaine.

Cette plante apprécie une exposition très ensoleillée (à condition qu’elle soit arrosée) ou mi-ombre. Le plein soleil la rendra cependant plus florifère.

La richesse et l’humidité de la terre favorisant son exubérance, on peut apporter du terreau et de l’engrais organique riche en potasse et phosphore. Par contre, trop d’azote l’empêchera de fleurir.

3 – Multiplication de la clitoria

Sous nos latitudes, la clitoria se multiplie exclusivement par semis, sous climat tropical, le marcottage peut être facilement réalisé.

Les graines de clitoria ternatea sont issues des gousses qui apparaissent suite à la floraison.

Les gousses qui succèdent aux fleurs contiennent les graines
Photo : Ethnopharmacologia.org

Elles sont trempées 24 heures dans l’eau tiède (intérieur de la maison) puis scarifiées (frottées avec du papier de verre). elles sont semées au chaud (15 °C min) de mars à avril : 1 à 2 graines enterrées par pot de semis, bien humidifié jusqu’à la germination. La levée intervient dans les 15 jours après le semis. Les plantules sont transplantées en pot plus grand dès que les racines sortent par en dessous. Les plants sont mis en place après les dernières gelées, vers mi-mai. Il ne faut pas perturber les racines de la clitoria, mais planter la motte délicatement sans la démolir. Pour les semis direct en pleine terre on attendra mi-mai afin que tout risque de gel soit écarté.

4 – Utilisations et associations

Utilisations au jardin

Cette belle liane à croissance rapide et vigoureuse sera idéale pour recouvrir un treillis le temps d’une saison, dans un coin abrité du jardin ou comme vivace dans une véranda.

Comme déjà indiqué plus avant, elle peut également être cultivée en tant qu’engrais vert, elle permettra à vos sol de faire le plein d’azote, élément indispensable à la croissance des végétaux.

Photo : Ebay.fr

Au jardin on pourra sans difficulté l’associée à d’autres grimpantes et volubiles, tels que les ipomées, ou d’autres pois comme ceux de senteurs. Elle pourra aussi habiller sans peine le vieux tronc d’une glycine, ou celui d’une vielle érythrine par exemple.

Utilisations alimentaires et culinaires

En Asie du Sud-Est, la fleur est utilisée comme colorant alimentaire naturel pour colorer le riz gluant et certains desserts. Au Kelantan, dans le nord-est de la Malaisie péninsulaire, c’est un ingrédient important du nasi kerabu,ce qui lui donne sa couleur bleuâtre caractéristique. Dans les cuisines birmane et thaïlandaise,les fleurs sont également trempées dans de la pâte puis frites.

Le thé aux fleurs de pois papillon est fabriqué à partir des fleurs de clitoria ternatea et de la citronnelle séchée et change de couleur en fonction de ce qui est ajouté au liquide, le jus de citron le transformant en violet. En Thaïlande et au Vietnam, ce thé de fleur de pois bleu papillon est généralement mélangé avec du miel et du citron pour augmenter l’acidité et transformer ainsi la teinte de cette boisson en une couleur rose-violet. C’est une boisson habituellement servie après le dîner, ou comme rafraîchissement dans les hôtels et les spas. Il s’agit d’une boisson locale typique comme le thé à la camomille l’est dans d’autres parties du monde.

Les fleurs ont plus récemment été utilisées dans la confection d’un gin changeant de couleur. Bleu dans la bouteille, il devient rose lorsqu’il est mélangé avec un mélangeur gazéifié tel que de l’eau tonique en raison du changement de pH. Comme les colorants organiques ne sont pas permanents, il est recommandé de stocker ce type de gin dans un endroit sombre pour maintenir l’effet.

Les fleurs de clitoria sont utilisées dans la confection de différents colorants alimentaires
Photo : Ebay.org

Utilisation en médecine traditionnelle

En médecine ayurvédique traditionnelle, il est attribué diverses qualités, y compris l’amélioration de la mémoire, antistress, anxiolytique, antidépresseur, anticonvulsion, tranquillisant, et autres propriétés sédatives.

En médecine traditionnelle chinoise,la plante a été attribuée des propriétés affectant la libido féminine en raison de son apparence similaire à l’organe reproducteur féminin. À l’aide de son extrait ont également montré sa capacité à réduire l’intensité du comportement causé par la sérotonine et l’acétylcholine.

Utilisation textile

La fleur peut être utilisée pour teindre les fibres naturelles et est utilisée par les sociétés traditionnelles en Asie pour le faire.

5 Espèces intéressantes

Le pois bleu présente une étonnante couleur bleu très profond, avec une tache centrale blanche, parfois orangée. Mais il existe également en mauve, rose, ou blanc, et certaines variétés sont même à fleurs doubles ou semi-doubles, perdant leur forme sculpturale au profit d’un aspect chiffonné. Plus de 70 espèces existent. Voici quelques espèces intéressantes pour nos jardins.

Clitoria macrophylla, clitorie à grandes feuilles, mauve

Photo : Discoverlife.org

Clitoria heterophylla, mauve

Photo : Projectnoah.org

Clitoria falcata, fleurs blanches

Photo : Wikimedia.org

Clitoria mariana, rose pâle

Photo : Wikimedia.org

Je vous souhaite un week-end heureux, passionné, et amoureux !

Ben. Mason

LE DICTON DU JARDINIER :

« Pour la Saint Barnabé, le soleil rayonne au fond du pichet. »

🌞🍸🌞

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

12 commentaires

  1. Bonjour Ben,
    Cela fait longtemps que je n’avais parcouru ton blog, je découvre cette nouvelle rubrique de plantes insolites : c’est très chouette et surtout instructif !
    Bravo pour ces articles très très complets et ton sens de l’humour 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. 🙏Salut, merci pour ton passage et ton sympathique mot.
      Difficile de suivre « assidûment » chaque blog, et je comprend que tu n’en ais pas toujours le temps. Je suis content que cette nouvelle rubrique te plaise, et très heureux que ce dernier post te fut instructif. J’ai moi aussi appris bien des choses en effectuant les recherches durant sa rédaction.
      Je te souhaite un excellent week-end

      Ben

      J'aime

    1. Merci à toi,
      👍Ton suivi, et tes messages réguliers font partie des belles récompenses que m’offre ce blog. Je tacherais de poursuivre dans cette voie qui semble plaire aux lecteurs et abonnés.
      Beau week-end et belle semaine à venir pour toi aussi

      Ben

      Aimé par 1 personne

    1. 😉Coquin!
      Je pense que l’on peut tenter de toucher, mais toujours avec tact et douceur. En revanche, je ne garanti pas la réaction de la plante😂.
      Belle journée à toi aussi et bon week-end

      Ben

      J'aime

  2. Une belle plante grimpante et particulière que je découvre aujourd’hui.Toutes les couleurs me plaisent et je te remercie pour la description et toutes les propriétés de cette fleur ainsi que pour l’humour dont tu fais preuve. 😉
    Bonne journée et bon week-end,Ben.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Andrée,
      🙏Merci pour ton aimable mot. Je suis moi aussi dans la découverte de beaucoup de choses concernant cette plante que je ne connaissais que très peu. Je suis heureux que cette curiosité végétale effectivement superbe suscite intérêt et réactions.
      Excellent week-end à toi

      Ben

      Aimé par 1 personne

  3. Jolie fleur ou jolie femme subtilement évoquée ! Belle découverte , en effet ,et présentation élégante de cette belle plante.
    j’attends avec curiosité son équivalent masculin. A bientôt et bon week end.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton mot Danielle. Il est vrai que ce bleu profond est sublime et bien mis en valeur par le centre jaune de la fleur. Une merveille de la nature.
      Je te souhaite un excellent dimanche

      Ben

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :