BON VENT PETIT COLIBRI

Photo : Apdma.fr

C’est avec tristesse que j’ai appris ce matin la disparition de Pierre RABHI dans sa 83ème année. Cette grande figure de l’agroécologie française a voué son existence à militer pour un nouveau paradigme, pour un monde plus proche des valeurs humaines, un monde où chacun fasse sa modeste part dans l’intérêt général, et celui de notre planète. C’est ainsi qu’il fut amené à fonder le mouvement Colibris, cette belle association aujourd’hui orpheline poursuivra son œuvre, j’en suis convaincu.

Illustration : Pinterest

Je salue le grand écologiste, et rend hommage au travail de ce grand Monsieur, aussi je vous invite à retrouver ici l’article que j’avais rédigé à son sujet en 2020.

Mes pensées émues vont vers lui et vers sa famille.

Bon vent petit Colibri !

Ben. MASON

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

12 commentaires

  1. Oui c est triste tu me l!apprends je ne l ai jamais rencontré mais j aurais bien aimé et je parle souvent de la part du colibri à mes élèves même si je reste persuadée que seule une prise en compte collective et un vrai changement de paradigme sera la solution ou tout au moins limitera les dégâts bises Ben merci pour tes articles

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Cecile,
      👍Je partage totalement ton point de vue, et je pense que la philosophie que portait Rabhi est un bel héritage pour nous comme pour les générations suivantes. Il nous faut faire vivre cet héritage.
      Je te souhaite un beau dimanche

      Ben

      Aimé par 1 personne

  2. Son parcours « Du Sahara aux Cévennes » est à lui seul un enseignement et une démonstration par la pratique de ses connaissances en agroécologie. Il a transmis l’importance d’agir individuellement, à son niveau, avec ses compétences pour faire sa part, celle du colibri qui croit que les gouttes s’additionnent pour éteindre l’incendie. Le problème est que chaque jour des actions individuelles et industrielles entretiennent l’incendie. Seules des mesures fortes au niveau mondial pour empêcher les petits et gros pyromanes pourront compléter de façon durable le travail des petits colibris. Beau parcours de vie en tout cas. Merci Pierre.

    Aimé par 3 personnes

    1. Salut Alan,
      je suis d’accord avec ton analyse, beaucoup d’entre nous alimentent sans cesse l’incendie, mais progressivement il y a du mieux, en ce sens que les gens sont de plus en plus sensibles à la sauvegarde de l’environnement. Le nombre de pyromanes devrait donc aller en diminuant tandis que celui des colibris, grands et petits devrait logiquement augmenter. Soyons donc optimistes et continuons à prendre exemple sur l’attitude positive de Rabhi. Paix à son âme!
      Je te souhaite une belle journée

      Ben

      Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Répondre à elienad Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :