LA REDOUTABLE GYMPIE-GYMPIE

Photo : Australiangeographic.com.au

Cette semaine je vous propose de dĂ©couvrir une plante que personne ne souhaite intĂ©grer dans son jardin, et pour cause, il s’agit probablement de la plante la plus dangereuse du rĂšgne vĂ©gĂ©tal. Originaire d’Australie vous avez peu de probabilitĂ© de tomber dessus, mais sachez que toute les parties de cet arbuste sont toxiques, et le moindre contact avec celui-ci provoque d’atroces brĂ»lures, et des rĂ©actions anaphylactiques qui peuvent entraĂźner la mort. Je pense que je vais vous faire apprĂ©cier notre bonne vielle ortie.

1 – PrĂ©sentation et description botanique

Dendrocnide moroides, aussi appelĂ©e Gympie-Gympie, ou de maniĂšre plus imagĂ©e « plante Ă  suicide Â» est un grand arbuste de la famille des urticacĂ©es . On le trouve surtout dans les forĂȘts humides du nord-est de l’Australie oĂč l’espĂšce est en dĂ©clin Ă  cause des changements climatiques. Connu pour ses poils urticants qui couvrent tout l’arbuste et libĂšrent une toxine puissante lorsqu’on le touche. C’est sans doute l’espĂšce la plus dangereuse des plantes urticantes.

Dendrocnide moroides
Classification APG III (2009)
RĂšgne : Plantae
Classe : Angiospermes
Classe : DicotylĂ©dones vraies
Ordre : Rosales
Famille : Urticaceae Photo : Itek.fr

La Gympie-Gympie se dĂ©veloppe gĂ©nĂ©ralement sur une tige centrale unique atteignant 1 Ă  2 mĂštres de hauteur. Il possĂšde de grandes feuilles en forme de cƓur qui font environ 12 Ă  22 cm de long et 11 Ă  18 cm de large, avec des bords finement dentĂ©s. Toutes les parties de la plante Ă  l’exception des racines sont couvert des redoutables poils urticants qui sont autant de micro seringues qui peuvent diffuser la violente neurotoxine (la moroidine).

L’espĂšce possĂšde la particularitĂ© d’avoir des inflorescences bisexuĂ©es dans lesquelles les quelques fleurs mĂąles sont entourĂ©es de fleurs femelles. Les fleurs sont petites et une fois qu’elles sont pollinisĂ©es, la tige gonfle pour former le fruit. Les fruits sont juteux et ressemblent Ă  des mĂ»res aux tons rose Ă  pourpre. Chaque fruit possĂšde une seule graine qui est Ă  l’extĂ©rieur du fruit.

La floraison est discrĂšte
Photo : Ourbreathingplanet.com
Le fruit est semblable à une mûre
Photo : Itek.fr

2 – RĂ©partition et dangers

En dehors de sa zone de rĂ©partition du nord-est australien, on retrouve Ă©galement ceredoutable arbuste en IndonĂ©sie, ainsi que dans l’archipel des Moluques.

Le contact avec les feuilles et les tiges provoque la cassure des petites ampoules de silice qui pĂ©nĂštrent dans la peau. La piqĂ»re provoque une sensation de brĂ»lure extrĂȘmement douloureuse qui peut se prolonger durant des jours, voire des annĂ©es. La zone lĂ©sĂ©e se couvre de petites taches rouges qui finissent par former une masse rouge et gonflĂ©e . La piqĂ»re est connue pour avoir poussĂ© un homme au suicide ce qui a valu le surnom de « plante Ă  suicide » Ă  cet arbuste. Elle peut aussi tuer des chiens et des chevaux. Cependant, la piqĂ»re n’affecte pas certaines espĂšces de petits marsupiaux, les insectes et les oiseaux qui se nourrissent des feuilles et des fruits.

La feuille a une apparence trompeuse, douce et duveteuse
Photo : Scienceimage.csiro.au

Une chercheuse australienne (sans doute un peu maso) a volontairement touchĂ© cette plante afin d’en Ă©tudier les effets. Suite Ă  cette expĂ©rience, elle a dĂ©clarĂ© que c’était comme ĂȘtre brĂ»lĂ© Ă  l’acide et Ă©lectrocutĂ© en mĂȘme temps. Son supplice a durĂ© plusieurs heures ; Sympa !

La Gympie Gympie est donc hautement urticante. De plus, mĂȘme sans contact elle peut s’avĂ©rer dangereuse puisqu’il suffit de rester prĂšs d’elle pendant plus de 20 minutes pour provoquer des Ă©ternuements intenses, des saignements de nez ce qui peut avoir des consĂ©quences respiratoires graves. Pour se protĂ©ger, il est nĂ©cessaire de porter un masque anti-particules fines et en changer rĂ©guliĂšrement.

3 – Conditions de dĂ©veloppement

L’espĂšce est un colonisateur des clairiĂšres de la forĂȘt tropicale, les graines dissĂ©minĂ©es par le vent et les oiseaux germent en plein soleil aprĂšs un dĂ©rangement du sol.

Poussant dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud, elle a Ă©tĂ© dĂ©couverte dans les annĂ©es 1860 Ă  proximitĂ© de la ville de Gympie, en Australie. D’oĂč son nom.

La plante nĂ©cessite un climat chaud et trĂšs humide pour pouvoir se dĂ©velopper. Les zones qui prĂ©sentent ces spĂ©cificitĂ©s se rarĂ©fient Ă  cause des bouleversements climatiques, et l’espĂšce commence par consĂ©quent Ă  dĂ©cliner.

Photo : Bobinoz.com

Je vous souhaite de ne jamais vous frotter Ă  cette incroyable plante du dĂ©mon qui fait passer la piqĂ»re de l’ortie pour une tendre caresse.

Excellent week-end Ă  tous !

Ben. MASON

LE DICTON DU JARDINIER :

«  »Qui taille en fĂ©vrier met du raisin dans son panier. » »

✂🍇🍇🍇✂

Publié par Ben. Mason

Jardinier autonome, spécialisé en éco-jardinage, et en permaculture.

Rejoindre la conversation

13 commentaires

    1. 🙏Merci à toi Jean-Claude,
      c’est effectivement une plante trĂšs peu connue, car « heureusement  » peu rĂ©pandue. Sous nos latitudes on croise parfois la Berce du Caucase, qui est au moins aussi dangereuse que la Gympie-Gympie, et dont il faut se mĂ©fier.
      Amitiés
      Ben

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Danielle,
      Je pense que toute plante peut avoir une utilité notamment sur le plan médicinal, toutefois la difficulté de manipulation de cette plante ainsi que sa rareté, rende sans doute difficiles les recherches à ce sujet.
      Son apparence anodine la rend effectivement encore plus dangereuse, surtout pour les enfants.
      Je te souhaite une belle semaine

      Ben

      Aimé par 1 personne

    1. ChĂšre Elienad,
      Il y a effectivement beaucoup Ă  mĂ©diter concernant la nature, qui possĂšde autant de moyens de nous Ă©merveiller que de mĂ©thodes pour nous tuerđŸ˜±!
      Je vous souhaite une agréable semaine, et vous remercie pour votre aimable suivi.

      Ben

      J’aime

    1. đŸ˜±Cette plante est une vĂ©ritable horreur, comme quoi la nature peut ĂȘtre incroyablement dangereuse.
      En ce qui concerne la vigne, il est effectivement temps d’intervenir, avant les premiĂšres montĂ©es de sĂšve.✂=🍇👍
      Je te souhaite Ă©galement une bonne semaine
      Ben

      Aimé par 1 personne

  1. Bonjour Ben, super article, toujours bien documentĂ© ! J’avais entendu parler de cette plante Ă  la radio, il me semble sur l’Ă©mission la tĂȘte au carrĂ©, il y a longtemps. GrĂące Ă  toi, je vois Ă  quoi elle ressemble. Eh ben, je n’en voudrai pas dans mon jardin 🙂 Je prĂ©fĂšre le raisin !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :