MALADIE FONGIQUE

Phytophthora – Ce nom barbare est l’association de deux mots grecs, « phyto » la plante, et « phtora » la destruction. Avec une appellation pareille il est évident que l’on ne souhaite pas trop constater sa présence au jardin. Ces organismes fongiques sont à l’origine de différents types de mildiou, les végétaux sensibles à ce pathogène sont relativement nombreux. La vigilance s’impose car les pratiques culturales adaptées, et des actions préventives sont les meilleurs moyens d’éviter l’apparition de ces champignons souvent mortels pour le végétal touché.

ENVIRONNEMENT

La semaine dernière, une étude publiée dans la revue Science révélait que les plus anciennes forêts de la planète sont à l’agonie à cause du dérèglement climatique. Une véritable hécatombe. Ces grands arbres, sensés absorber l’excès de CO2 dans l’atmosphère, finissent au contraire par en rejeter… Que se passe t’il avec nos vénérables arbres.

INSECTE RAVAGEUR (La cicadelle)

Les cicadelles sont de petit insectes actifs de mai à septembre, période lors de laquelle ils se reproduisent et pondent. Il en existe des centaines de variantes, toutes regroupées sous l’appellation générale de cicadelle. La plupart d’entre elles mènent une existence discrète, et ne compromettent pas la survie des végétaux qu’elles occupent. Cependant, deux espèces décrites ici peuvent, si elles sont nombreuses, provoquer la mort d’une plante, ou d’un arbre.
Voici quelques astuces et conseils pour s’en préserver sans nuire à la biodiversité de votre jardin.