LA CLOQUE

Le printemps approche, les vergers et jardins reprennent vie, mais les organismes fongiques pathogènes sont également déjà de retour.
Feuilles tordues, enroulées et boursouflées, feuillage virant du vert au rouge, si vos arbres fruitiers présentent ces symptômes, il s’agit certainement de la cloque. De l’identification du problème aux traitements naturels, Autonomie Jardin vous donne les bons conseils pour lutter efficacement contre cette maladie cryptogamique. 

LA ROUILLE; une maladie fréquente

Il existe différentes rouilles(plus de 200), suivant le type de végétaux, les symptômes diffèrent un peu, mais toutes sont d’origine fongique(due à un champignon). Heureusement, les actions préventives seront donc sensiblement similaires, quelques soit le type de rouille rencontré.
La clé pour s’en prémunir réside dans l’action préventives, il est cependant possible de contrer une attaque de rouille, si celle-ci est identifiée, et traitée rapidement.
Conseils et techniques pour éviter les dégâts, fréquents, notamment sur les rosiers.

LA TAVELURE ; Vigilence au verger

La tavelure est une maladie fongique fréquente chez les pommiers, et poiriers. Elle peut en production avoir des conséquences économiques, d’une part parce que les normes de commercialisation en vigueur au niveau européen écartent les fruits tavelés, et d’autre part parce qu’un échec de l’action préventive peut entraîner une baisse de rendement. Cette maladie affecte les feuilles et les fruits en saison. La tavelure est couramment gérée en protection raisonnée depuis de nombreuses années. Les contaminations tardives en fin de saison, peu avant la récolte, sont quant à elles à l’origine de la tavelure de conservation.