ARBRE

De moins en moins présents dans les jardins privés, le saule pleureur (Salix babylonica) est pourtant un arbre qui mérite d’être remis au goût du jour. L’élégance de ses longs rameaux qui retombent en cascade lui confère un charme incroyable et apporte une touche de romantisme au bord d’un point d’eau. Les seules conditions pour l’adopter au jardin seront la place car l’arbre prend vite des dimensions conséquentes, et un sol frais, humide voire mouillé afin de satisfaire les importants besoins hydriques de cette espèce.

FRUITIER

Le citron caviar
Cet agrume très original originaire d’Australie est à réserver aux vérandas, serres (entre 5 à 10° en hiver en hiver) ou un intérieur très éclairé. La pleine terre est possible dans la zone propice à l’oranger. Ce bel arbuste épineux est muni de petites feuilles et produit de petits fruits allongés, à peau fine, contenant des microbilles de pulpe dont l’acidulé explose sous la dent : expérience savoureuse assurée ! La récolte à lieu de décembre à avril. Employez un mélange souple terreux et acide. Arrosez à l’eau non calcaire.

Jardins et parcs exceptionnels

Aujourd’hui je vous propose une sympathique promenade estivale dans un superbe parc situé dans l’enchanteur département de la Somme, connu notamment pour sa splendide baie du même nom. L’herbarium des remparts, situé à Saint-Valéry-sur-Somme est intéressant à plus d’un titre. En effet, en plus de son cachet historique, il présente les végétaux de façon ludique, et est entretenu dans le respect de l’environnement et de la biodiversité locale. Plantes vivaces et médicinales, vergers, et arbres peu communs y sont mis en valeur dans un cadre somptueux et préservé. Suivez le guide !