LES MYCORHIZES ALLIÉES DU SYSTÈME RACINAIRE VÉGÉTAL

Les mycorhizes sont des organismes fongiques, entretenant une symbiose ancestrale entre les racines et certains champignons du sol, elles sont anciennes de 450 millions d’années. Des spores fossilisés, récemment mises à jour, démontrent leur implication dans la colonisation du milieu terrestre par les plantes. Les végétaux se sont alliés avec des partenaires, les champignons, pour les aider à s’adapter à un nouvel écosystème, le sol. Dans la cadre d’un jardin en culture biologique, comme en permaculture, la compréhension du fonctionnement et du rôle important de ces organismes dans le développement des plantes est donc très importante.
Explications.

DE L’OMBRE, ET DES PÉPINS COMESTIBLES AVEC LE PIN PARASOL

Conifère emblématique des paysages méditerranéens, pinus pinea, est un arbre résineux dont la forme au stade adulte évoque celle de parasols géants. Cet arbre, magnifique en isolé, projette une ombre fraîche et épaisse, des plus agréables lors des pics de chaleurs estivaux. Plantés en nombre, il peuvent constituer des allées ombragées, ou pourquoi pas de vraies pinèdes à l’odeur épicée de résine. Les pommes de pin, imposantes, et très ornementales du pin à pignons, contiennent les délicieux pépins comestibles.

LA PLANTE DU MOIS (Janvier 2020)

Euryops- La marguerite jaune, aussi appelée marguerite d’hiver est une plante classique sur le littoral méditerranéen. Avec sa longue floraison hivernale jaune vive, elle assure la luminosité dans les massifs fleuris durant cette période moins haute en couleur. Avec son feuillage persistant qui selon la variété va du vert franc au vert grisâtre, l’euryops est une plante qui nécessite des hivers cléments pour pouvoir bien fleurir. On peu la tenter dans les régions plus fraîche car l’euryops tolère des gelées si celles-ci sont brèves et de faible intensité. Sa floraison sera alors simplement décalée à la fin de l’hiver, et sera plus courte.