💚COUP DE CŒUR💚

La forêt Yaya – Dans un pays durement touché par la dégradation des sols, et par la désertification , une initiative privée visant à préserver sur plus de 200 hectares la biodiversité locale commence à porter ses fruits. Une initiative écologique qui fera probablement, je l’espère, des émules à travers le monde dans un contexte environnemental déplorable. L’action de « Forêt Yaya » m’a touché non seulement par les efforts consentis, mais également pour son exemplarité. Cette action peut sembler peu de choses par rapport aux milliers d’hectares de zones naturelles qui disparaissent chaque année de la surface de la terre. Cependant cet exemple démontre qu’avec de la volonté, et des convictions écologiques fortes, des changements restent possible, même dans des territoires où la nature est très impactée.

ENVIRONNEMENT

BAS LES MASQUES ! – Non content de s’approprier le rôle de sauveur de l’environnement, le gouvernement Macron nous impose le port du masque en lieux clos, mesure qui s’accompagne sans surprise de la floraison estivale bleue-blanche d’une nouvelle espèce invasive, le Mascus immondis détritus.
Cette nouvelle envahissante est semée par des gens qui ne comprennent pas qu’il est inutile de préserver sa santé si on détruit l’environnement par ailleurs.
Retour sur une mesure sanitaire qui dit merde à la planète, et sabote les efforts accomplis pour la diminution des pollutions au plastique.

PERSONNALITE VERTE

Wangari MAATHAI – Personnalité engagée dans la cause écologique, Wangari Maathai n’en était pas moins une humaniste convaincue qui à également beaucoup œuvrer à l’émancipation des femmes kényanes. Sa belle vision du monde, et ses nombreux combats ont prouvés son attachement profond à la planète, ainsi qu’aux êtres qui la peuplent. Elle fut à ce titre maintes fois honorée, notamment du prix Nobel de la paix en 2004. Actrice de première ordre dans la lutte contre la déforestation en Afrique, elle était affectueusement surnommée « La femme aux arbres ».