Le ré-ensauvagement au jardin : Un sanctuaire pour la biodiversité

En permaculture, selon les règles de l’art, il est prévu de laisser un espace qui délimite votre espace de celui de la vie sauvage, cette zone est appelée zone 5, et elle constitue une réserve de biodiversité inestimable, et nécessaire au bon fonctionnement de votre écosystème local. Depuis peu, certains jardiniers très écolos, ont poussé le concept un peu plus loin en initiant le ré-ensauvagement complet du jardin. Bucolique, et vivant, ce type de jardin où on laisse la nature exprimer toute sa diversité, et sa vigueur, gagne progressivement en popularité.

LES FOURMIS, des alliées envahissantes….mais précieuses !

Les fourmis ont la fâcheuse habitude de se déplacer en grand nombre, suivant l’itinéraire qu’elles empruntent, la joyeuse colonie peut vite devenir un soucis destructeur. Sa présence est pourtant indispensable à la bonne santé générale du jardin. Quels solutions pour une cohabitation cordiale avec ce voisinage parfois encombrant ? Autonomie Jardin vous aide à gérer vos fourmilières, et limiter les dégâts.

RESPECT ENVIRONNEMENTAL, OBSERVATION, ET SYNERGIE : L’arsenal d’un jardinier autonome

Jadis conditionné, et formé aux méthodes conventionnelles de jardinage classique parsemées de mythes horticoles sortis tout droit des fables, j’ai longtemps été convaincu, à tort, que du bon matériel faisait d’efficaces jardiniers. Mais quelle erreur !