LES CHATS – Savoir gérer leur présence au jardin

Amour des félins et passion du jardin sont parfois compliqués à conjuguer, possédant 3 chats, et d’innombrables plantes, je parle en connaissance de cause. Mâchouillage des feuilles, ou petit en-cas de boutures, lieu d’aisance dans les plate-bandes, renversement des pots, escalade de la plante d’intérieur, et bien sûr le classique grattage de la terre, j’ai eu tous les cas de figures. J’ai donc appris à trouver des solutions pour que les chats puissent profiter du jardin sans y instaurer le grand désordre. Voici donc quelques pistes pour que la cohabitation se passe bien.

ASSOCIATIONS DE CULTURES QUELLES SONT LES COMBINAISONS GAGNANTES?

L’idée commence à faire son chemin auprès des amateurs de jardins et de potagers. Associer certaines plantes à d’autres, pour gagner de la place, optimiser la santé des végétaux , qui sont souvent complémentaires entre eux. L’exemple de la nature, où tout pousse de façon plus ou moins aléatoire , nous démontre que les végétaux survivent bien mieux les uns auprès des autres. Le but de cet article est donc de vous donner quelques exemples d’associations culturales qui ont déjà présentés des résultats probants, et concluants.

LA TAVELURE ; Vigilence au verger

La tavelure est une maladie fongique fréquente chez les pommiers, et poiriers. Elle peut en production avoir des conséquences économiques, d’une part parce que les normes de commercialisation en vigueur au niveau européen écartent les fruits tavelés, et d’autre part parce qu’un échec de l’action préventive peut entraîner une baisse de rendement. Cette maladie affecte les feuilles et les fruits en saison. La tavelure est couramment gérée en protection raisonnée depuis de nombreuses années. Les contaminations tardives en fin de saison, peu avant la récolte, sont quant à elles à l’origine de la tavelure de conservation.