COUP DE COEUR

Reconstituer une forêt primaire en Europe:
La nouvelle circule depuis quelques temps sur la toile, le botaniste Francis Hallé lance un projet de longue haleine afin de rendre au vieux continent un coin de forêt digne de ce nom, sauvage, et préservé. L’initiative est accueillie avec enthousiasme par la communauté européenne, et est chaleureusement soutenue par plusieurs associations environnementales.
Reste à savoir où implanter cette écrin de biodiversité, dont nos descendants pourront bénéficier dans environ….600 ans.

Technique horticole

En cette mi octobre, c’est le moment idéal pour multiplier vos pieds de vignes par bouturage. L’opération est assez simple, il suffit de disposer d’une plante mère, et est plus rapide et moins compliquée à réussir que le semis. Par ailleurs vous aurez la certitude d’obtenir exactement la variété souhaitée qui sera strictement identique à la plante mère.
Voici mes conseils pour bien réussir vos boutures, et multiplier la vigne gratuitement. Celles-ci commenceront à être productives trois ans après le bouturage.

OSEZ LE PALMIER AU JARDIN

Pour apporter une note d’exotisme et un peu de dépaysement au jardin il faut oser le palmier.
Trop fragile ! Pas forcément, mais pour éviter les pertes il faut être sélectif.
Quels que soit votre type de jardin, le climat de votre région, et vos goûts personnels, il existe un palmier pour chaque situation, ou presque. Seules conditions à l’installation d’un palmier, une belle exposition plein sud, et un peu d’espace. En prenant quelques précautions durant l’hiver il vous sera possible d’acclimater un palmier chez vous. La seule limite étant les climats extrêmes comme en haute altitude, où les gelés sont fortes et s’installent durablement.