Technique horticole

En cette mi octobre, c’est le moment idéal pour multiplier vos pieds de vignes par bouturage. L’opération est assez simple, il suffit de disposer d’une plante mère, et est plus rapide et moins compliquée à réussir que le semis. Par ailleurs vous aurez la certitude d’obtenir exactement la variété souhaitée qui sera strictement identique à la plante mère.
Voici mes conseils pour bien réussir vos boutures, et multiplier la vigne gratuitement. Celles-ci commenceront à être productives trois ans après le bouturage.

OSEZ LE PALMIER AU JARDIN

Pour apporter une note d’exotisme et un peu de dépaysement au jardin il faut oser le palmier.
Trop fragile ! Pas forcément, mais pour éviter les pertes il faut être sélectif.
Quels que soit votre type de jardin, le climat de votre région, et vos goûts personnels, il existe un palmier pour chaque situation, ou presque. Seules conditions à l’installation d’un palmier, une belle exposition plein sud, et un peu d’espace. En prenant quelques précautions durant l’hiver il vous sera possible d’acclimater un palmier chez vous. La seule limite étant les climats extrêmes comme en haute altitude, où les gelés sont fortes et s’installent durablement.

Plantes vivaces

LA CAMPANULE DES MURS – Dans la grande famille des campanules, il existe une petite souche de rocaille, la campanule des murs. Aussi dénommée campanule des murailles, c’est une vivace assez discrète, que l’on remarque surtout lors de sa belle floraison estivale d’un joli bleu vif ou d’un blanc pur. Comme son nom l’indique elle appréciera les endroits drainants et relativement bien ensoleillés, lorsque celle-ci est bien installée elle se ressème spontanément, et reste en place plusieurs années.