LES LAMIERS ; Sauvages, comestibles, et esthétiques

Les lamiers sont des plantes herbacées sauvages de plus en plus invités dans les jardins. Outre sa belle floraison, et son feuillage généreux qui agrémentent facilement un coin d’ombre, les lamiers, blanc, jaune, ou pourpres, sont aussi comestibles, et contiennent bien des vitamines. Faciles de culture, voire invasifs si on ne limite pas leur développement, les lamiers se ressèment, tracent, se marcottent spontanément, et peuvent être bouturés sans difficulté.

UN FRUITIER D’HIVER, LE CLÉMENTINIER

Fruit incontournable de l’hiver , la clémentine est un agrume doux, bourré de vitamine C comme tout agrume digne de ce nom, et ses dimensions réduites la rende facilement transportable avec soit, pour le p’tit creux de 10h, pour le dessert de midi, ou pour le réconfort du 4 heure. Souvent cultivé dans la péninsule ibérique, au Maghreb, et en Italie, sa production Française se cantonne principalement au sud est du pays, l’île de beauté étant la région productrice française la plus réputée. Nombreux sont les amateurs de ce fruits qui souhaiterait débuter la culture du clémentinier. Description, entretien, semis, bouturage, récolte, et greffage, toute les bases pour bien réussir avec ce fruitier coriace, mais parfois capricieux.

LA PLANTE DU MOIS (Décembre 2019)

-LE STRELITZIA- C’est en cette période de fin d’automne, ainsi qu’à la fin du printemps, que le strelitzia présente son extravagante floraison. L’ aspect insolite et aviaire de ses fleurs aux couleurs vives, lui confèrent une touche très exotique, et lui valent son appellation populaire d’ « oiseau de paradis ».
Sa culture facile, sa résistance au soleil, et ses faibles besoins en eau, font de cette plante une incontournable des jardins du littoral méditerranéen. Un oiseau de paradis au jardin, c’est déjà voyager, en prenant quelques précautions, il est possible de cultiver le strelitzia dans les régions plus fraîches de l’hexagone.