ARBRE…de Noël🎄

Afin de nous changer un peu du traditionnel sapin, j’aimerais en ce jour de réveillon vous présenter l’un de mes conifères préférés, le sublime cèdre du Liban (Cedrus libani). Ce grand arbre peut devenir un véritable monument végétal et est donc réserver aux jardins de très grandes dimensions. Outre sa magnifique parure d’un beau vert-sombre qu’il conserve toute l’année, le cèdre possède aussi bien d’autres intérêts, notamment son célèbre bois de nature imputrescible, odorant, et répulsif à nuisibles.

ARBRE

De moins en moins présents dans les jardins privés, le saule pleureur (Salix babylonica) est pourtant un arbre qui mérite d’être remis au goût du jour. L’élégance de ses longs rameaux qui retombent en cascade lui confère un charme incroyable et apporte une touche de romantisme au bord d’un point d’eau. Les seules conditions pour l’adopter au jardin seront la place car l’arbre prend vite des dimensions conséquentes, et un sol frais, humide voire mouillé afin de satisfaire les importants besoins hydriques de cette espèce.

ARBRE

Connu et cultivé depuis la haute antiquité, l’olivier est originaire du bassin méditerranéen est de plus en plus représenté dans le jardins européens. Tout un symbole dans les régions méridionales, où il produira chaque année des récoltes, on le trouve aussi implanté dans des régions éloignées de sa zone géographique de prédilection. Vallée du Rhône, Alsace, littoraux bretons et côte Atlantique, les possibilités sont nombreuses tant que le sol est drainant, et les hivers pas trop rigoureux. Son bel aspect ornemental, et sa grande longévité, compenseront les maigres récoltes obtenues en région plus fraîche.