ENVIRONNEMENT

BAS LES MASQUES ! – Non content de s’approprier le rôle de sauveur de l’environnement, le gouvernement Macron nous impose le port du masque en lieux clos, mesure qui s’accompagne sans surprise de la floraison estivale bleue-blanche d’une nouvelle espèce invasive, le Mascus immondis détritus.
Cette nouvelle envahissante est semée par des gens qui ne comprennent pas qu’il est inutile de préserver sa santé si on détruit l’environnement par ailleurs.
Retour sur une mesure sanitaire qui dit merde à la planète, et sabote les efforts accomplis pour la diminution des pollutions au plastique.

LA CONSOMMATION DURABLE LE DEFI D’ECOSCIENCE PROVENCE

Ecoscience Provence, une association à caractère scientifique pour la préservation de l’environnement, présentait une conférence le 23 octobre 2019 à La Londe-les-Maures. Le thème de cette présentation était la consommation durable. Les projets développés par l’association visent à encourager la consommation locale et de saison, réduire les déchets et préserver les ressources. Mr Mikaël SCHNEIDER, Directeur d’Ecoscience Provence, a présenté les missions et projets de sa structure associative, non sans avoir préalablement dressé un bref bilan des conséquences du mode « intensif » de consommation actuel. Autonomie Jardin était présent pour recueillir les propos des intervenants, et souhaite vous transmettre un petit compte rendu de cette intervention instructive, et porteuse d’espoirs pour une consommation moindre, mais plus qualitative, et respectueuse de l’environnement.

Réduisez vos dépenses, et limitez vos déchets : PASSEZ AU VRAC

Jadis monnaie courante, la vente au poids, et au détail est tombée en désuétude durant le siècle dernier avec l’avènement de la grande distribution, et de la junkfood industrielle. De nos jours, le côté rassurant du bel emballage bien scellé est toujours très ancré dans nos habitudes, mais avec les difficultés économiques, et les préoccupations écologiques actuelles, l’emballage fait de plus en plus un effet épouvantail. Le commerce de produits en vrac, dans divers secteurs (alimentaire, cosmétique, bricolage, matériaux…) gagne du terrain, sous l’impulsion initiale de quelques start-up qui ont osés le pari, les grandes surfaces finissent par se mettre au pas. Préparez sachets, bocaux, et contenants, la solution vente en vrac est de retour. Les avantages sont nombreux, mais les inconvénients, et les pièges existent.