LA CHUTE

Suite à des mois de restrictions, de mascarade, et de mesures excessives en tous genres, je suis au regret de vous dire que mon moral à fini par céder. J’ai fait beaucoup d’efforts pour tenter de relativiser cette situation dictatoriale, mais je vois bien aujourd’hui que la situation ne s’améliorera pas, ni demain, ni à Noël, ni en janvier, pas plus que cela ne changera en 2022.