L’ARBRE DE JUDÉE; DU BOIS EN FLEUR

Petit arbre extérieur d’ornement par excellence, l’arbre de Judée (Cercis siliquastrum) est étroitement lié à l’histoire biblique, puisque c’est sur cette variété d’arbustes que Judas se serait pendu, après sa trahison envers le Christ. Ne dépassant pas la quinzaine de mètres à l’âge adulte, l’arbre de Judée est surtout cultivé pour sa splendide floraison au printemps et son ombre agréable tout au long de la période estivale. En tant que fabacée, il participera également à fixer l’azote dans le sol.

Les engrais verts, une façon écologique d’enrichir le sol.

Luzerne, trèfles, livèche, la vesce, ou encore la moutarde sont parmi les plus connus de ces engrais dits verts. Leur bienfaits sur la régénération du sol, et la fixation de l’azote dans ce dernier étaient déjà connus de nos ancêtres qui pratiquaient les méthodes de jachères, dont le principe est similaire. Reléguée au rang des pratiques désuètes par l’agriculture moderne, elle a su traverser les époques, notamment dans les campagnes, avant de revenir en force avec l’avènement de l’agriculture bio, au début des années 2000. Peu connus du grand public, habitués jusqu’alors au tout chimique, ces engrais verts sont de plus en plus recherchés, et adoptés par le jardinier particulier. Autonomie Jardin vous faits un petit récapitulatif de ces végétaux fertilisants, et de leur utilisation.