CLIMAT ET BIODIVERSITÉ ; L’ENJEU DE LA PRÉSERVATION DES TOURBIÈRES

Les tourbières sont des zones naturelles humides sensibles, la vie sauvage y est particulièrement abondante. La tourbe est une matière première qui reste très utilisée en horticulture, car elle entre dans la composition de nombreux types de substrats et terreaux commerciaux. Jadis surexploitée, notamment comme combustible de chauffage, la tourbe est prélevée bien plus vite qu ‘elle ne se forme. L’assèchement des tourbières par drainage afin de rendre les terres cultivables, ou constructibles, est aujourd’hui la principale menace qui pèse sur ces écosystèmes.