COUP DE GUEULE

La crise globale induite par le coronavirus n’empêche pas la destruction de la biodiversité de continuer comme en France où des haies sont encore arrachées et brûlées notamment dans les Pays de la Loire où les associations France Nature Environnement et la LPO s’insurgent et interpellent le gouvernement.