Votre jardin 100% naturel : Commencez dès cet automne

Les termes permaculture, jardinage bio, ou écologique, gagne de plus en plus de terrain, bien qu’il semble encore inconcevable pour beaucoup de jardiniers amateurs, trop habitués aux méthodes conventionnelles. Toutefois, certains jardiniers, soucieux de l’environnement, se sont donnés pour objectif de ne faire qu’avec la nature, et ont banni tous produits chimiques, et méthodes néfastes à celle-ci. Peu reviendraient en arrière tant les résultats sont concluants. Mais pour y parvenir, le choix des végétaux adaptés, la régénération du sol, l’adoption de nouvelles habitudes, et une observation constante de l’environnement sont indispensables. La patience est également de mise, car la première année de transition est souvent compliquée, et peu productive. Une bonne raison supplémentaire pour prendre les devants, et débuter dès l’automne.

LE PAILLAGE PERMANENT ; Une base en permaculture

Lorsque l’on veut démarrer une production potagère en permaculture, l’une des règles élémentaires, est de préserver au maximum la vie présente dans le sol. Les insectes, vers de terre, et autres organismes fongiques(champignons), ou micro-organismes tels que bactéries, nématodes, et amibes sont à l’œuvre en permanence dans un sol en bonne santé. Ils maintiennent le terrain fertile, bien structuré, et surtout décompacté. Préserver la terre est donc un objectif, doublé d’un impératif qui commence par un paillage efficace. Autonomie Jardin fait le point sur cette méthode de plus en plus plébiscitée.

La permaculture en 12 principes clés

L’automne approche gentiment, et bientôt sera un moment clé dans l’anticipation, et la préparation de votre parcelle pour l’an prochain. Il est peut-être aussi envisageable de passer du potager traditionnel à la permaculture, tirant parti de cette période de transition. Vous ne savez pas par ou commencer ? Voici 12 principes de base qui encadrent le vaste concept de la permaculture.